mis à jour le

Arrestation d’un “corbeau” à Casablanca, une notaire en rupture de ban!

Une notaire a été arrêtée, jeudi, à Casablanca pour avoir été derrière la diffusion sur Internet d’allégations selon lesquelles un groupe de personnes s’adonnerait à la consommation de drogues dures, d’une manière qui laisse penser que de telles informations émaneraient des services de la police judiciaire, a annoncé la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), dans un communiqué.

La brigade nationale de la police judiciaire a mené les investigations nécessaires suite à la diffusion de ces allégations et ce sur instruction du parquet général, a précisé la même source, ajoutant que ces investigations ont montré que les services de police n’ont aucun lien avec une liste de personnes mise en ligne sur la toile, que la notaire était recherchée dans une affaire de de chèque sans provision et qu’elle a des antécédents judiciaires en sa qualité de notaire pour abus de confiance, qui lui ont valu une peine d’emprisonnement.

La mise en cause, a indiqué le communiqué, était connue pour sa consommation des drogues dures et qu’elle avait inventé la liste diffusée sur Internet avec l’intention de nuire à la réputation des personnes y figurant, sans disposer de preuves corroborant ses assertions.

 

MAP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

arrestation

AFP

Maroc: arrestation des assassins présumés d'un député

Maroc: arrestation des assassins présumés d'un député

AFP

Algérie: arrestation de 12 adeptes d'une secte accusés de "prosélytisme"

Algérie: arrestation de 12 adeptes d'une secte accusés de "prosélytisme"

AFP

Mali: arrestation de jihadistes ayant planifié un attentat

Mali: arrestation de jihadistes ayant planifié un attentat

rupture

AFP

La rupture du jeûne

La rupture du jeûne

AFP

Angola: le kwanza en chute libre, l'économie au seuil de la rupture

Angola: le kwanza en chute libre, l'économie au seuil de la rupture

AFP

L'Afrique du Sud prête

L'Afrique du Sud prête