mis à jour le

Alger : un été sous haute surveillance

Lu sur Liberté-Algérie

La capitale est en proie à de nouvelles formes de criminalité. La GN a, ainsi enregistré 2 403 affaires, soit une augmentation de 12,31%, en cinq mois seulement. Plus de 3 000 gendarmes ont été déployés pour sécuriser la capitale, et ce, dans le cadre du plan Delphine, la lutte contre la criminalité et la sécurisation des routes et des autoroutes. C'est ce qui ressort d'un document établi par le chef d'état-major, le colonel Salhi, du groupement territorial d'Alger. 

Ce dispositif comprend notamment 450 véhicules, 500 motocycles et 15 équipes cynotechniques pour déjouer toute infiltration d'explosifs et de drogue dans les lieux de plaisance. À ce dispositif, s'ajoutent 1 200 autres éléments mobilisés à partir des autres groupements d'intervention et de réserve, mais aussi des hélicoptères afin d'assurer une surveillance aérienne de jour comme de nuit, et partant, pour faciliter l'intervention des unités sur le terrain. En marge du coup d'envoi des portes ouvertes sur la Gendarmerie nationale et de l'École de la police judiciaire de Zéralda, le colonel Ghali Beleksir, patron de la GN d'Alger, a estimé que "l'ascension de la criminalité inquiète davantage le citoyen. Celui-ci exprime au quotidien un besoin de sécurité nouveau face aux crimes et aux délits émergents. Ce à quoi, nous avons adapté tous nos moyens humains et matériels pour assurer la sécurité des personnes et des biens."

En effet, la capitale, en proie à de nouvelles formes de criminalité, a enregistré 2 403 cas, soit une augmentation de 527 (+12,31%) crimes et délits en cinq mois seulement de l'année 2013. Idem au chapitre des arrestations de 1 789 individus (+07,57%), dont 70 femmes, et 590 personnes placées sous mandat de dépôt. Les atteintes contre les personnes (1 416 cas), contre les biens (705 cas) et le crime organisé (180 affaires) dominent la tendance de ce bilan communiqué par M. Salhi. Un bilan qui renseigne sur la montée en puissance d'une criminalité qui se greffe dans une capitale gangrénée par le chômage, l'explosion démographique, la déperdition scolaire et le diktat des repris de justice qui s'organisent en gangs.

En ce sens, relève-t-on, plus de 48% des mis en cause sont des jeunes ne dépassant pas les 28 ans. Le faux et usage de faux, la fausse monnaie, le trafic et le vol des véhicules, la drogue sont autant de fléaux qui caractérisent le quotidien des Algérois.

Face à ce changement brusque de la carte de la criminalité, le groupement d'Alger a mené 37 opérations coup-de-poing qui ont permis d'élucider plusieurs affaires grâce au numéro vert 10 55. Autre volet évoqué, les accidents de la circulation, avec 529 sinistres. La capitale a enregistré une croissance du nombre de décès sur les routes avec 31 morts, soit 8 décès de plus, par rapport à la même période en 2012. Du reste, les portes ouvertes sur la Gendarmerie nationale s'étalent sur 3 jours, alors que les 47 autres wilayas ont déjà enclenché l'opération afin de permettre aux étudiants de découvrir les nouveautés introduites et de choisir les spécialités proposées à travers les grandes écoles de la GN.

Farid Belgacem

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

Alger

AFP

Le président vénézuélien Maduro en visite

Le président vénézuélien Maduro en visite

AFP

Paris et Alger veulent renforcer leurs liens

Paris et Alger veulent renforcer leurs liens

AFP

Alger veut réveiller les électeurs avant les législatives de mai

Alger veut réveiller les électeurs avant les législatives de mai

été

AFP

L'ancien otage sud-africain affirme avoir été "très bien traité"

L'ancien otage sud-africain affirme avoir été "très bien traité"

AFP

Nigeria: le chef de Boko Haram dément avoir été blessé

Nigeria: le chef de Boko Haram dément avoir été blessé

AFP

Nigeria: "Nous n'avons été chassés de nulle part", affirme le chef de Boko Haram

Nigeria: "Nous n'avons été chassés de nulle part", affirme le chef de Boko Haram

surveillance

AFP

Au Maroc, Al-Hoceïma commémore sous haute surveillance un an de contestation

Au Maroc, Al-Hoceïma commémore sous haute surveillance un an de contestation

AFP

Algérie: baccalauréat sous haute surveillance pour empêcher la fraude

Algérie: baccalauréat sous haute surveillance pour empêcher la fraude

AFP

Sénégal: Saint-Louis débute son festival de jazz sous haute surveillance

Sénégal: Saint-Louis débute son festival de jazz sous haute surveillance