mis à jour le

Élection présidentielle du 28 juillet 2013 : Soumaïla Cissé en pôle position grâce au soutien du PDES

C’est par une écrasante majorité à l’issue d’une  réunion extraordinaire de son Comité directeur national le 19 juin dernier à l’Hôtel Radisson, que le parti pour le développement économique et la solidarité a décidé de conclure  » une alliance politique et électorale avec le candidat Soumaïla Cissé de l’URD  » au premier tour de l’élection présidentielle du 28 juillet prochain. Un ralliement qui vient accroitre les chances de l'ex-ministre des Finances de Alpha Oumar Konaré et ex-président de la Commission de l'UEMOA. 

 

Soumaila Cissé

On avait craint qu’ils ne s’unissent pas pour soutenir un candidat. C’est désormais chose faite, même si quelques voix discordantes ont préféré aller vers les cieux de leur préférence et une des leurs, l’honorable Mme Haïdara Aïssata Cissé dite Chato qui s’est lancée dans la course pour la présidentielle du 28 juillet. Les responsables du parti pour le développement économique et la solidarité (PDES) à l’issue d’une rencontre solennelle de l’organe dirigeant du parti, viennent d’affirmer haut et fort leur ralliement à la cause du candidat de l’URD, Soumaïla Cissé.

 

 

Tous les ténors, à l’exception du président, Ahmed Diané Séméga, ont honoré de leur présence cette réunion. On pouvait remarquer la présence du 2ème vice-président, Dr Ousmane Ba, N’Diaye Bah, Sidi Ahmed Hamoudi, Ahmadou Abdoulaye Diallo, Pr Abdoulaye Diop, Ousmane Karamoko Simaga, Babani Sissoko, Djibril Tall, Mohamed Dibassy, Arsiké Touré, Amadou Dagamaïssa, Moulaye Oumar Haïdara et bien d’autres poids lourds du parti des héritiers du président Amadou Toumani Touré.

 

 

Dans la déclaration rendue publique à l’issue de cette rencontre décisive, on peut lire :  » Le PDES, conformément aux conclusions issues de la réunion de son comité directeur national tenue le 28 mai 2013 à Bamako, à l’effet de participer pleinement au scrutin présidentiel du 28 juillet 2013, a décidé de conclure une alliance politique et électorale avec le candidat Soumaïla Cissé de l’URD  »

 

 

Selon les explications des cadres du PDES, le choix porté sur Soumaïla Cissé est le fruit d’un long travail minutieusement mené par une commission de 20 membres, dirigée par l’ancien ministre Ahmadou Abdoulaye Diallo. Celui-ci a rencontré, au siège du parti, certains candidats à la présidentielle 2013. Il nous est revenu que Ibrahim Boubacar Kéïta et Modibo Sidibé n’ont pas répondu à l’invitation pour échanger avec les membres de la commission. Ceux-ci ont finalement rencontré deux candidats : Soumaïla Cissé et Dramane Dembélé de l’Adema. Après une analyse approfondie et une synthèse des échanges et des propositions, la commission a opté pour le soutien au candidat de l’URD. Ainsi, en passant une consigne de vote en faveur du candidat Soumaïla Cissé et en se mobilisant aux côtés des responsables de l’URD pour un soutien total à cette candidature, le PDES va contribuer à doper le moral des inconditionnels de l’ancien président de la Commission de l’UEMOA. Celui-ci vient d'avoir un soutien de poids quand on sait que le PDES, malgré la faiblesse relative que sa base enregistre suite à la chute du président ATT, peut se targuer de compter une quinzaine de députés à l’Hémicycle.  Si tous ces députés mettent leurs moyens et les militants qui se reconnaissent en eux dans la bataille électorale en faveur de l’enfant de Niafunké, on peut parier que Soumaïla Cissé maximisera ses chances de succès dans la course pour la conquête du palais de Koulouba.

 

Comme on le voit, le candidat du parti vert et blanc, qui vient de faire une très bonne impression au sein de l’opinion à travers sa tournée dans la sous-région ouest-africaine et qui s’apprête à recevoir le soutien du PSP (lors du congrès des 22 et 23 juin prochains) du Pr Oumar Hamadoun Dicko, prend une option sérieuse pour Koulouba.

 

Bruno D SEGBEJDI

[email protected]

élection

AFP

Zimbabwe: élection présidentielle le 30 juillet, premier scrutin post-Mugabe

Zimbabwe: élection présidentielle le 30 juillet, premier scrutin post-Mugabe

AFP

RDC: le rôle des Casques bleus renforcé en vue d'une élection cruciale

RDC: le rôle des Casques bleus renforcé en vue d'une élection cruciale

AFP

Election de Weah au Liberia: grande première et fierté pour le monde du football

Election de Weah au Liberia: grande première et fierté pour le monde du football

présidentielle

AFP

Mali: une femme d'affaires candidate

Mali: une femme d'affaires candidate

AFP

Malawi: Banda va briguer l'investiture de son parti pour la présidentielle

Malawi: Banda va briguer l'investiture de son parti pour la présidentielle

AFP

Côte d'Ivoire: le PDCI, allié de Ouattara, rejette le "parti unifié" avant la présidentielle de 2020

Côte d'Ivoire: le PDCI, allié de Ouattara, rejette le "parti unifié" avant la présidentielle de 2020

juillet

AFP

Zimbabwe: l'UE

Zimbabwe: l'UE

AFP

Elections en RDC: Kabila va parler d'ici le 20 juillet

Elections en RDC: Kabila va parler d'ici le 20 juillet

AFP

Afrique du Sud: le procès de Jacob Zuma ajourné au 27 juillet

Afrique du Sud: le procès de Jacob Zuma ajourné au 27 juillet