mis à jour le

Infrastructures : « Petit à petit la Zaca sort de terre »

Constater de visu l'état d'avancement des constructions du Projet Zaca (Zone d'Activités Commerciales et Administratives). Tel était l'objectif de la visite effectuée par le Ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme, Yacouba Barry, sur une dizaine de chantiers ce jeudi 20 juin 2013. A l'issue de la visite, il s'est satisfait de l'exécution des travaux et a fait le constat que « petit à petit Zaca pousse de terre ».

Lancé le 14 janvier 2010 par le Premier ministre, Tertius Zongo, le Projet Zaca tarde visiblement à sortir du sol. Sur le terrain, des immeubles à différents niveaux de construction occupent l'espace.

Si certains promoteurs de ces bâtisses nourrissent l'espoir de les voir finir cette année, d'autres par contre, attendent l'année prochaine. « Des promoteurs, après avoir payé les prix des parcelles préfèrent souffler un peu avant d'attaquer la construction de leurs immeubles », a indiqué Moussa Sankara.

De l'immeuble d'Antoine Balkini à celui de la Banque Of Africaine (BOA), le Ministre a visité au pas de course, une dizaine d'immeubles en construction ou déjà achevés.

Le Grand Hôtel a retenu l'attention des visiteurs du fait que la technique utilisée dans la construction a permis de contenir l'eau. « Il y a un ancien lit d'un marigot ici et la nappe phréatique, selon certains constructeurs, serait située à 1 ou 2m du sol.

Mais il faut dire qu'une solution technique a été trouvée. On vient de visiter le Grand hôtel qui a un sous-sol mais en y descendant on ne sent pas de l'humidité », a fait remarquer Moussa Sankara. C'est aussi le cas du chantier de la Banque sahélo-saharienne pour l'investissement et le commerce (BSIC).

Des doléances des promoteurs

Au cours de sa visite, le Ministre Yacouba s'est également entretenu avec des propriétaires de parcelles. Les promoteurs des immeubles ont profité de l'occasion pour soumettre leurs préoccupations au Ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme.

Il s'agit pour la plupart de la cherté de certains matériaux dont le ciment, le fer, le bois, etc... Pour le Ministre, leurs préoccupations sont légitimes mais trouveront leur solution dans l'accélération des constructions.

« Après analyse, on se rend compte qu'il y a chaque année un renchérissement des coûts. Ce qu'ils n'ont pas pu vous dire, c'est que depuis le début de leurs chantiers à aujourd'hui, les coûts des matériaux ont augmenté. Ils gagneraient à accélérer les chantiers car à attendre d'autres facilités, ils risquent d'avoir des effets contraires. Mais l'Etat est prêt à examiner les doléances et dans la limite de nos moyens, nous verrons dans quelle mesure les aider dans la mise en ½uvre de leur projet », a indiqué le Ministre Yacouba Barry.

Satisfait des constructions

A l'issue de sa randonnée sur les différents chantiers, le ministre s'est dit satisfait des constructions. « Nous sommes très satisfaits. Quelques réalisations que nous avions vues sur les plans de la qualité, de la mise en ½uvre, des calendriers qui nous avaient été présentés, nous sommes vraiment satisfaits et nous encourageons tous les autres qui ont souscrit à emboîter le pas de ceux qui ont déjà engagé leurs chantiers », a ajouté Yacouba Barry.

Lancée le 14 janvier 2010, la phase de la mise en ½uvre du Projet Zaca a aujourd'hui fière allure. Divisée en trois phases, la partie sensibilisation, communication et négociation avec les résidents est déjà achevée.

Les services techniques sont actuellement sur la phase d'aménagement que sont le pavage des zones de parking, de trottoirs et de petites voies et le revêtement en enrobé dense (bitumage) des voies principales et secondaires.

Des services comme l'Onatel, la Sonabel et l'Onatel sont également en train d'installer leurs équipements dans la zone. Bien que les travaux sur ce plan avancent lentement, Moussa Sankara demeure confiant quant à la finition dans un bref délai des travaux.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

infrastructures

AFP

A Brazzaville, des infrastructures flambant neuf pour les XIe Jeux africains

A Brazzaville, des infrastructures flambant neuf pour les XIe Jeux africains

AFP

En Afrique, les infrastructures d'eau font toujours cruellement défaut

En Afrique, les infrastructures d'eau font toujours cruellement défaut

AFP

Burkina: nouveau ministre des Infrastructures pour remplacer l'ancien, accusé d'être un détenu

Burkina: nouveau ministre des Infrastructures pour remplacer l'ancien, accusé d'être un détenu

terre

AFP

Côte d'Ivoire: des chefs traditionnels purifient leur terre afin que le sang "ne coule plus"

Côte d'Ivoire: des chefs traditionnels purifient leur terre afin que le sang "ne coule plus"

AFP

Ticad: le Japon en terre africaine, gardant un oeil ce qu'y fait la Chine

Ticad: le Japon en terre africaine, gardant un oeil ce qu'y fait la Chine

AFP

Les diamants, produit de luxe de plus en plus rare dans les entrailles de la Terre

Les diamants, produit de luxe de plus en plus rare dans les entrailles de la Terre