mis à jour le

Média : Un séminaire pour s'attaquer à la problématique de régulation des nouveaux médias

Face à la presse ce 20 juin 2013, le Conseil supérieur de la communication a annoncé le tenue les 25 et 26 juin 2013 à Ouagadougou, d'un séminaire du Réseau des instances africaines de régulation de la communication (RIARC) sous le thème central « La régulation de la communication audiovisuelle et la convergence numérique ».

C'est à l'occasion de la 6è Conférence des présidents du Réseau des instances africaines de régulation de la communication (CIRCAF) tenue à Arusha en Tanzanie en décembre 2011 que l'idée du séminaire ainsi que ce thème, ont été retenus.

Ce séminaire offre aux responsables de la régulation de l'information en Afrique, un cadre qui leur permette de travailler à répondre au souci d'instauration d'une approche d'ensemble, face aux difficultés qu'engendre la convergence numérique.

En effet, la convergence numérique a accouché de ce qu'il est convenu d'appeler « nouveaux médias » se rapportant essentiellement aux médias en ligne qui s'affranchissent des frontières nationales.

Nouvelles approches et nouveaux modes de régulation

Ces nouveaux médias posent, à en croire la présidente du CSC, Béatrice Damiba, « des problèmes juridiques particuliers, dont les solutions ne peuvent être trouvées par les instances de type traditionnel qui ont du mal à fixer leur repère ».

Pourtant, il faut mettre les consommateurs de l'information à l'abri de l'inacceptable. C'est pourquoi le séminaire de Ouagadougou se propose de réfléchir, autour du thème d'actualité suffisamment évocateur de la problématique en jeu, à des approches adaptées.

Les couleurs du séminaire

En 48 heures, les participants - attendus de 15 à 20 instances africaines de régulations- se pencheront à travers des communications aussi bien sur le thème central que sur des sous-thèmes dont « l'éthique dans le traitement de l'information à l'heure de la convergence numérique », « la législation en matière de régulation au-delà des frontières nationales », « la régulation de l'information à l'avènement de la TNT ».

Des activités médiatiques, il en aura aussi. En plus de rubriques spéciales sur le site web du CSC relativement au RIARC et au thème du séminaire, des séances de débats à la télé et à la radio sont prévues.

L'occasion sera également celle de la projection du film « Congé de mariage », film primé par le CSC au FESPACO 2013.

Il est attendu que les conclusions de ce séminaire - qui coûtera 50 millions de FCFA - permettent d'entrevoir les solutions appropriées aux différentes difficultés que pose la régulation de l'information à l'heure de la convergence numérique.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

média

AFP

Burundi: le patron d'un média privé convoqué au Parquet en lien avec le coup d'Etat manqué

Burundi: le patron d'un média privé convoqué au Parquet en lien avec le coup d'Etat manqué

Presse parodique

Le Gorafi fait des émules en Tunisie

Le Gorafi fait des émules en Tunisie

Sana Sbouaï

Média : Grève générale dans les radios publiques pour dénoncer les nominations abusives

Média : Grève générale dans les radios publiques pour dénoncer les nominations abusives

médias

AFP

Bénin: RSF dénonce la suspension de quatre médias en 48 heures

Bénin: RSF dénonce la suspension de quatre médias en 48 heures

AFP

RDC: RSF juge "liberticide" la nouvelle réglementation sur les médias

RDC: RSF juge "liberticide" la nouvelle réglementation sur les médias

AFP

RDCongo: l'ONU "préoccupée" par un décret sur les médias

RDCongo: l'ONU "préoccupée" par un décret sur les médias