mis à jour le

Des porteurs pas chers pour remplacer les Sherpas sur le Toit du monde

Katmandou - Ils sont jeunes, très jeunes, sans aucune expérience de la montagne, peu aguerris et mal équipés: venus de tout le Népal pour remplacer les fameux Sherpas, aristocrates de l'alpinisme himalayen, qui délaissent le métier, les nouveaux porteurs d'altitude inquiètent la profession.

Ces adolescents affluent dans "la demeure des Dieux", l'Himalaya, attirés par l'argent des grimpeurs étrangers qu'ils accompagnent en prenant des risques considérables dans un univers hostile dont il...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo