mis à jour le

Meurtre du policier Ramkhalawan : Acharya Boodhun demande la liberté surveillée conditionnelle

Acharya Boodhun devra encore attendre avant de savoir s’il bénéficiera d’une remise en liberté conditionnelle. Il est l’un des suspects arrêtés dans le sillage du meurtre du policier Ashwin Ramkhalawan à Roche-Terre, en mai dernier. Sa motion de remise en liberté a été débattue jeudi devant le magistrat Goolshan Jorai de la cour correctionnelle de Port-Louis. Me Erickson Mooneapillay, l’avocat d’Acharya Boodhun, a réfuté l’objection de la poursuite concernant la remise en liberté du suspect et le 3 juillet, la cour devra rendre son ‘ruling’.

Le Matinal

Ses derniers articles: 2 500 demandes pour le recrutement de 30 éboueurs  Réhabilitation des plages : le MOI entreprend des études dans plusieurs sites autour de Maurice  Le groupe BSP améliore ses services pour des PME 

meurtre

AFP

La RDC présente une vidéo estimée être celle du meurtre d'experts de l'ONU

La RDC présente une vidéo estimée être celle du meurtre d'experts de l'ONU

AFP

Tunisie: procès du meurtre de l'opposant Mohamed Brahmi reporté

Tunisie: procès du meurtre de l'opposant Mohamed Brahmi reporté

AFP

Kenya: quatre policiers inculpés pour le meurtre de trois hommes, dont un avocat

Kenya: quatre policiers inculpés pour le meurtre de trois hommes, dont un avocat

liberté

AFP

Sénégal: marche contre les menaces sur la liberté de la presse

Sénégal: marche contre les menaces sur la liberté de la presse

AFP

En Tanzanie, la liberté de la presse "bulldozée"

En Tanzanie, la liberté de la presse "bulldozée"

AFP

Tunisie: des ONG inquiètes d'un recul de la liberté de la presse

Tunisie: des ONG inquiètes d'un recul de la liberté de la presse