mis à jour le

Rabat : Sit-in contre la hausse des frais de scolarité des écoles espagnoles

Les associations des parents d’élèves des écoles espagnoles de Rabat, Casablanca et Larache ont organisé, jeudi, un sit-in de protestation devant l’ambassade d’Espagne à Rabat pour appeler à l’annulation de “l’augmentation excessive” des frais de scolarité décidée par les autorités espagnoles.

Les familles des élèves ont brandi des banderoles exprimant leur refus catégorique de toute augmentation des frais d’inscription dans les écoles espagnoles, qui risquent, selon elles, de porter “un coup dur au pouvoir d’achat des familles qui ont opté pour le système d’enseignement espagnol et de constituer un risque pour l’avenir de leurs enfants”.

Pour Youssef Lamrani, membre du bureau directeur de l’association des parents d’élèves de l’école espagnole de Rabat, ce sit-in vise à exprimer “le rejet et le mécontentement” des familles de ces hausses “démesurées” et de l’annulation des avantages dont bénéficiaient les familles depuis des années, portant notamment sur des aides pour le transport ou encore celles destinées aux familles qui inscrivent plus d’un enfant dans ces établissements.

L’annulation de ces avantages est un “coup dur” pour le pouvoir d’achat des familles et un “vrai danger” pour l’avenir des élèves, a-t-il souligné .

Ce sit-in intervient aussi pour attirer l’attention des autorités marocaines concernées, a-t-il poursuivi, invitant en particulier la diplomatie marocaine à activer les conventions conclues entre les deux pays dans le domaine de l’enseignement.

Il a considéré que l’avenir de quelque 5000 élèves poursuivant leur scolarité dans ces établissements reste tributaire d’une intervention “urgente” de la diplomatie marocaine auprès des autorités espagnoles.

M. Lamrani a aussi indiqué que les familles ont décidé de saisir la justice espagnole pour exiger du gouvernement espagnol l’annulation de cette décision, qui ne respecte aucunement les conventions bilatérales dans ce domaine.

Au terme de ce sit-in, les participants ont remis une lettre de protestation aux responsables de l’ambassade d’Espagne à Rabat.

Contacté par la MAP, Miguel Zurita, Conseiller de l’éducation à l’ambassade d’Espagne à Rabat avait affirmé que “cette décision irréversible, qui ne concerne pas uniquement le Maroc, mais l’ensemble des écoles espagnoles à travers le monde, est notamment dictée par la situation économique en Espagne”.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Rabat

AFP

L'homme

L'homme

AFP

Sahara occidental: Rabat plus ferme que jamais sur fond de lutte contre le terrorisme

Sahara occidental: Rabat plus ferme que jamais sur fond de lutte contre le terrorisme

AFP

François Hollande et Mohammed VI tirent un trait sur la brouille entre Rabat et Paris

François Hollande et Mohammed VI tirent un trait sur la brouille entre Rabat et Paris

sit-in

AFP

A Vintimille, sit-in pacifique de migrants qui souhaitent entrer en France

A Vintimille, sit-in pacifique de migrants qui souhaitent entrer en France

AFP

Togo: sit-in de journalistes pour exiger la libération d’un confrère

Togo: sit-in de journalistes pour exiger la libération d’un confrère

AFP

Israël: sit-in d'un millier d'immigrés africains

Israël: sit-in d'un millier d'immigrés africains

scolarité

AFP

Afrique du Sud: des universités toujours fermées malgré le gel des frais de scolarité

Afrique du Sud: des universités toujours fermées malgré le gel des frais de scolarité

AFP

Les étudiants sud-africains font plier le gouvernement sur les frais de scolarité

Les étudiants sud-africains font plier le gouvernement sur les frais de scolarité

AFP

Afrique: des serviettes hygiéniques pour la scolarité des filles

Afrique: des serviettes hygiéniques pour la scolarité des filles