mis à jour le

Les ambitions s’affichent au RND

C'est aujourd'hui que s'ouvriront, à la mutuelle de Zéralda (Alger), les travaux du conseil national extraordinaire du RND. Au-delà de la communication de la date du prochain congrès du parti prévu, normalement, avant la fin de l'année en cours et l'installation de la commission chargée de préparer cet événement, l'enjeu de cette rencontre s'annonce décisif pour la formation. Le conseil national extraordinaire sera présidé par Abdelkader Bensalah, qui a accepté de prendre les rênes du parti jusqu'au congrès. Yahia Guidoum, leader du mouvement de sauvegarde du RND, qui, jusque-là, a boycotté les réunions animées par le même Bensalah, assistera à ce conclave. Par contre, selon nos sources, Ahmed Ouyahia ne sera probablement pas de la partie, même si, au moment de sa démission, il s'était engagé à demeurer un fidèle militant du RND. Aujourd'hui, d'aucuns s'interrogent sur le profil du nouveau secrétaire général du RND. Si pour l'heure, aucun cadre n'a affiché ses ambitions, en coulisses, l'on évoque avec insistance le nom de Abdelkader Bensalah. «Avant la maladie de Bouteflika, Bensalah avait refusé de se porter candidat au poste de secrétaire général, aujourd'hui la donne a changé. Il peut prétendre à ce poste et pourrait être le candidat du pôle des nationalistes et des démocrates pour la présidentielle de 2014», explique un militant. Bensalah avait déjà dirigé le RND entre 1997 et 1998. Se situant un peu au-dessus de la mêlée des belligérants de la crise secouant le parti, il n'est pas exclu, selon Bakhti Benaouda (ex-ministre du Commerce), que l'actuel président du Sénat soit élu à la tête du parti au prochain congrès. Concernant la rencontre d'aujourd'hui, Mme Nouara Djaâfar, porte-parole de cette formation, estime qu'elle se déroulera dans le calme. «Il y aura probablement une tentative de réconciliation entre les proches et les opposant à l'ex-secrétaire général du parti», note-t-elle. Un avis que ne partagent pas certains militants, persuadés que le débat sera houleux. A Médéa, Tébessa, Blida, Skikda... des militants ont contesté ouvertement la gestion du parti par certains coordinateurs. Notons que les membres du conseil national ont voté, à partir de leur wilaya, du 8 au 15 juin derniers, pour désigner leurs représentants dans la commission nationale de préparation du congrès, qui comptera aussi des membres de qualité (ministres, présidents des groupes parlementaires du RND à l'APN et au Sénat et cadres spécialistes dans divers domaines). Les membres du conseil national devront, selon Mme Djaâfar, débattre de projets de résolutions politiques et organiques puis arrêter la date définitive du congrès.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

RND

AFP

Algérie: le RND dénonce "la haine des Français" après les propos de Hollande

Algérie: le RND dénonce "la haine des Français" après les propos de Hollande

La rédaction

Revue de presse. Le FLN et le RND déj

Revue de presse. Le FLN et le RND déj

politique

Algérie: Le plus vieux parti d'opposition sort de sa réserve

Algérie: Le plus vieux parti d'opposition sort de sa réserve