mis à jour le

Biskra : émeutes à Tolga contre les coupures de courant

La wilaya de Biskra n'est pas encore entrée de plein pied dans sa période annuelle des grandes chaleurs estivales, que déjà on y signale des émeutes et des protestations provoquées par les coupures intempestives du courant électrique. Vers la mi-journée d'hier, des habitants de centre-ville de Tolga et du quartier de Rassouta-est se sont rassemblés sur la route principale de cette agglomération, prés de la mosquée Haddoud et du marché couvert, pour exprimer leur colère et leur dépit de se voir priver d'énergie électrique, «dés à présent, à maintes reprises et durant des heures», selon eux, et cela sans préavis, ni explications de la société de distribution de l'électricité et du gaz de l'est (SDE), a-t-on appris de sources fiables. Les protestataires ont paralysé la circulation sur cet axe routier très fréquenté, menant vers Lioua et Bordj Ben Azzouz, en mettant le feu à des pneus usagers. Craignant que des bandes de jeunes surexcités ne s'en prennent à un transformateur électrique bétonné mitoyen à la mosquée Haddoud, où qu'ils n'agressent les agents de la SDE dépêchés sur les lieux pour effectuer les réparations nécessaires, et rétablir le courant dans les quartiers touchés, des policiers en civil et en uniforme se sont déployés pour tenter d'apaiser les esprits et maintenir l'ordre public. Deux heures trente après le début de ce qu'on peut considérer comme la première émeute de l'année engendrée par la précarité énergétique, le calme est graduellement revenu à Tolga. Mais, est-on en droit de s'interroger, n'est-ce là qu'un fait isolé et exceptionnel où est-ce l'avènement d'un nouveau cycle de protestations comme celles ayant émaillées l'été 2012 ? Il faut savoir qu'à l'instar des 33 communes de la wilaya de Biskra, la commune de Tolga a bénéficié d'un renforcement de son réseau de distribution électrique avec la mise en fonctionnement de 14 transformateurs mobiles. Cependant, a expliqué un technicien de la brigade d'intervention de la SDE, la vétusté de certains équipements électriques dont des câbles et des transformateurs aériens, les branchements illicites, l'augmentation fulgurante de la demande et la surcharge enregistrée sur le réseau continuent d'hypothéquer les énormes efforts de la SDE pour satisfaire ses abonnés.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Biskra

Maïna F.

Attentats à Biskra et Tizi Ouzou : deux gendarmes et un officier tués

Attentats à Biskra et Tizi Ouzou : deux gendarmes et un officier tués

La rédaction

Des piqûres de scorpion meurtrières à Biskra

Des piqûres de scorpion meurtrières à Biskra

émeutes

AFP

Emeutes au Gabon: "aucun changement" pour la CAN-2017, assure la CAF

Emeutes au Gabon: "aucun changement" pour la CAN-2017, assure la CAF

AFP

Noël sous haute surveillance au Niger, un an après les émeutes anti-chrétiens

Noël sous haute surveillance au Niger, un an après les émeutes anti-chrétiens

AFP

Niger: Pâques sous le signe du "pardon" après les émeutes contre les chrétiens

Niger: Pâques sous le signe du "pardon" après les émeutes contre les chrétiens

coupures

AFP

Sénégal: "Y'en a marre" appelle

Sénégal: "Y'en a marre" appelle

AFP

Ghana: manifestation contre les coupures d'électricité

Ghana: manifestation contre les coupures d'électricité

AFP

L'Afrique du Sud se prépare

L'Afrique du Sud se prépare