mis à jour le

Attaque d'un village au Nigeria : 48 morts

Un groupe armé a attaqué un village du nord du Nigeria. Quarante-huit personnes ont été tuées, suite à des représailles à la formation d'une milice privée pour lutter contre des voleurs de bétail, selon un responsable local. « Des bandits armés ont mené une attaque mardi matin dans le village de Kizara. Quarante-huit habitants ont été tués par des voleurs de bétail qui sèment la terreur dans l'Etat depuis un certain temps », a déclaré à l'AFP Ibrahim Birnin-Magaji, porte-parole de l'Etat de Zamfara où se trouve ce village.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

attaque

AFP

Mali: deux morts dans une attaque jihadiste près de Bamako

Mali: deux morts dans une attaque jihadiste près de Bamako

AFP

Mali: cinq soldats maliens tués dans une attaque contre l'armée

Mali: cinq soldats maliens tués dans une attaque contre l'armée

AFP

Mali: trois Casques bleus tués dans une attaque jihadiste

Mali: trois Casques bleus tués dans une attaque jihadiste

village

AFP

En Gambie, le village de Yahya Jammeh remâche son  amertume

En Gambie, le village de Yahya Jammeh remâche son amertume

AFP

RDC: 34 civils tués dans l'attaque d'un village hutu

RDC: 34 civils tués dans l'attaque d'un village hutu

AFP

Burkina: les Canadiens tués dans l'attaque jihadiste "bienfaiteurs" d'un village

Burkina: les Canadiens tués dans l'attaque jihadiste "bienfaiteurs" d'un village

Nigéria

AFP

Le sud-est du Nigeria toujours noyé sous l'or noir, malgré les promesses

Le sud-est du Nigeria toujours noyé sous l'or noir, malgré les promesses

AFP

Les agriculteurs du nord-est du Nigeria veulent rentrer chez eux

Les agriculteurs du nord-est du Nigeria veulent rentrer chez eux

AFP

La guerre du Biafra: une page douloureuse de l'histoire du Nigeria

La guerre du Biafra: une page douloureuse de l'histoire du Nigeria