mis à jour le

La liberté provisoire de Bibo Bourgi et la visite de Mme Wade à Rebeuss à la Une

(APS) - La liberté provisoire accordée à Bibo Bourgi et Alioune Diassé en détention depuis le 15 avril est un des principaux sujets traités mercredi par les quotidiens qui s'intéressent également à une information connexe à savoir la visite de Viviane Wade à son fils Karim, également en détention à Rebeuss.

La Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) élargit Bibo Bourgi, complice de Karim Wade dans l'affaire dite des biens mal acquis, souligne Sud Quotidien qui note que le procureur spécial prés la CREI, Alioune Ndao ''a finalement décidé de satisfaire les requêtes des avocats de Bibo Bourgi et Alioune Sambe Diassé (...)''.

Mais à propos de cette liberté provisoire, Walfadjri fait état des ''notes discordantes à la CREI'', estimant même que le procureur Ndao '' (a été) mis devant le fait accompli''. Selon le journal, ''les présumés complices de Karim Wade viennent de bénéficier d'une liberté provisoire pour raison médicale, malgré l'avis du procureur de la CREI qui a toujours opposé son véto (...)''.

Le journal L'As qui y voit également un désaveu pour le procureur Ndao met en exergue la visite de Viviane Wade à son fils Karim, toujours en détention préventive à la prison de Rebeuss, dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis. ''Au chevet de Karim depuis hier (mardi), Viviane débarque et se terre chez Madické Niang'', affiche L'As.

Enquête se focalise également sur le ''retour l'ex-première dame (à Dakar) après plusieurs mois d'absence'' et affiche à sa Une : ''Viviane, le chemin de croix''.

En page intérieure, le journal, qui relève que Mme Wade a +boudé+ le salon d'honneur de l'Aéroport Senghor, écrit: '' Viviane Wade a quitté l'Aéroport par la porte principale, loin du salon d'honneur, suscitant plusieurs interrogations''.

''Elle se rend ce matin (mercredi) à Rebeuss pour rendre visite à son fils emprisonné. Elle est attendue sur plusieurs questions parmi lesquelles le sort réservé à l'hôpital de Nénéfécha'', ajoute le journal.

L'ex-première dame a+ boudé+ le salon d'honneur, rapporte également L'Observateur qui braque ses projecteurs sur le chef de l'Etat qui ''cherche des milliards pour éviter des émeutes de l'électricité et la colère des inondations''.

Sur la question de l'énergie, Libération titre : ''Au secours, une pénurie guette !'', expliquant que pour 6, 5 milliards de francs Cfa d'impayés, la société Itoc refuse de décharger un bateau de 4.600 tonnes de gaz. Le Populaire signale d'ailleurs que ''le gaz se fait rare''.

En solitaire, Le Soleil s'intéresse aux ressources halieutiques, après le conseil interministériel consacré à la pêche. ''La pêche a besoin d'une gestion durable pour sortir de la crise'', titre le journal gouvernemental.

''Le secteur de la pêche traverse une crise reconnue par les différents acteurs. Le Premier ministre Abdoul Mbaye présidait hier (mardi) un Conseil interministériel consacré au secteur. Selon lui, il est impératif de trouver des solutions rapides afin d'inverser la tendance. La pêche a, en effet, besoin d'une gestion durable pour sortir de cette crise'', rapporte le journal.

liberté

AFP

Guinée équatoriale: mise en liberté requise pour le caricaturiste emprisonné depuis 5 mois

Guinée équatoriale: mise en liberté requise pour le caricaturiste emprisonné depuis 5 mois

AFP

RDC: l'UE dénonce une "atteinte grave"

RDC: l'UE dénonce une "atteinte grave"

AFP

Tchad: l'ex-maire de Moundou finalement remis en liberté

Tchad: l'ex-maire de Moundou finalement remis en liberté

visite

AFP

Le nouveau président sierra-léonais au Sénégal pour sa première visite

Le nouveau président sierra-léonais au Sénégal pour sa première visite

AFP

Rajoy en visite en Algérie

Rajoy en visite en Algérie

AFP

Nigeria: visite inédite

Nigeria: visite inédite

Wade

AFP

Sénégal: la justice française refuse

Sénégal: la justice française refuse

AFP

Sénégal: l'ex-président Wade renonce

Sénégal: l'ex-président Wade renonce

AFP

Législatives au Sénégal: l'ex-président Wade appelle

Législatives au Sénégal: l'ex-président Wade appelle