mis à jour le

NBA: Allen coule San Antonio à cinq secondes du bonheur en match 6

Auteur d'un triple-double et d'un dernier quart-temps monstrueux, LeBron James a permis à Miami d'arracher un Game 7 dans ces Finales NBA (victoire 103-100 ap). Les Spurs auraient néanmoins décroché le titre sans un trois points signé Ray Allen à la fin du temps réglementaire...

Quel suspense, quel niveau de jeu, quel match ! Le Heat a remporté un Game 6 d'anthologie la nuit dernière, à l'AmericanAirlines Arena (103-100 ap). Longtemps à côté de son sujet, ou tout du moins pas assez tranchant, LeBron James a signé un dernier quart-temps absolument monstrueux pour ramener les siens dans la partie alors que San Antonio semblait en route vers le titre. Il a terminé avec 32 points, 10 rebonds et 11 passes décisives pour un nouveau triple-double. 20 points pour Mario Chalmers, 14 pour Dwyane Wade et 10 points-11 rebonds pour Chris Bosh. Ray Allen ? Il n'a inscrit que 9 points, mais il est pour beaucoup dans cette victoire des champions en titre... L'ancien Celtic a rentré le trois points de l'égalisation à la fin du temps réglementaire et les deux derniers points du match, aux lancers-francs. Clutch. Chez les Spurs, qui ont mené de 5 points à 28 secondes de la fin du quatrième quart, Tim Duncan a fini avec 30 points (25 en première période) et 17 rebonds. 22 points-11 rebonds pour Kawhi Leonard et 19 points pour Tony Parker, qui n'a converti que 6 tirs sur 23. le game 7 risque d'être palpipant
REWMI.COM/RFI

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

bonheur

AFP

Le bonheur pour "Félicité" et le réalisateur Alain Gomis au Fespaco

Le bonheur pour "Félicité" et le réalisateur Alain Gomis au Fespaco

Bonheur

Les habitants du Burundi sont les moins heureux au monde en 2016

Les habitants du Burundi sont les moins heureux au monde en 2016

AFP

RD Congo: Kinshasa fête ses champions d'Afrique pour un bonheur trop court

RD Congo: Kinshasa fête ses champions d'Afrique pour un bonheur trop court