mis à jour le

Les entreprises défaillantes lourdement sanctionnées

Les entreprises de construction ne respectant pas les délais de réalisation seront «lourdement» sanctionnées et interdites de tout projet de logements à l'avenir, a averti, hier à Alger, le ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme, Abdelmadjid Tebboune. «Nous avons transmis dernièrement une circulaire aux autorités locales visant à sanctionner les entreprises engagées dans la réalisation du programme de logements publics, notamment le Logement social participatif (LSP) et les mettre dans une liste noire», a déclaré M. Tebboune en marge du Forum économique et social du cinquantenaire organisé par le Conseil national économique et social (CNES). Les sanctions portent essentiellement sur le retrait de l'agrément à certains promoteurs immobiliers et l'exclusion d'autres de tout marché dans le secteur de l'habitat. «Ces entreprises sont tenues d'achever leurs projets. Mais, tout de même, elles seront sanctionnées à l'avenir. Il faut qu'elles comprennent que le temps c'est de l'argent. Les retards ne font que des pertes, et ce n'est pas le citoyen qui doit supporter les carences de l'entreprise», a-t-il averti. Il a, par ailleurs, appelé les entreprises à moderniser leur processus de réalisation et leur mode de gestion en se dotant des nouveaux moyens de construction, dont les laboratoires et les bureaux d'études.   

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

entreprises

AFP

Liberia: un barrage redonne de l'énergie aux petites entreprises

Liberia: un barrage redonne de l'énergie aux petites entreprises

AFP

Dakar: des entreprises françaises vont réaliser le train express

Dakar: des entreprises françaises vont réaliser le train express

AFP

Ethiopie: nouvelles violences contre des lieux touristiques et entreprises étrangères

Ethiopie: nouvelles violences contre des lieux touristiques et entreprises étrangères