mis à jour le

Retour à la normale sur la place Taksim d’Istanbul, incidents à Ankara et Eskisehir

 La place Taksim d’Istanbul a retrouvémercredi un visage quasi-normal après plus de deux semaines de manifestations antigouvernementales, alors que des incidents ont encore été signalés dans la nuit à Ankara et Eskisehir (centre).

Les nombreux touristes et riverains ont repris possession de la place Taksim, le coeur de la fronde contre le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, toujours surveillée par des policiers toujours nombreux mais de plus en plus discrets depuis qu’il en ont repris le contrôle il y a une semaine, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Lancée lundi sur la place Taksim, la mode des « hommes à l’arrêt » a fait des émules dans tout le pays. Des dizaines de personnes ont adopté cette nouvelle forme de protestation pacifique à Istanbul, Ankara, Adana (sud) ou Izmir (ouest).

Les seuls incidents de la nuit ont été signalés à Ankara et à Eskisehir (centre), où la police est encore intervenue pour disperser quelques centaines de manifestants avec du gaz lacrymogène et des canons à eau, selon les médias turcs.

Lors de son discours hebdomadaire devant les députés de son parti, le chef du gouvernement s’est réjoui mardi d’avoir mis un terme à la contestation. ‘Notre démocratie a de nouveau subi un test et en est sortie victorieuse », a-t-il lancé.

Les autorités turques ont procédé à des centaines d’arrestations depuis l’évacuation samedi par la force du parc Gezi, dont la destruction annoncée a donné le coup d’envoi de la contestation le 31 mai.

Quelque 600 personnes ont été arrêtées dans la seule journée de dimanche, selon les barreaux d’Ankara et Istanbul, et plusieurs dizaines d’autres lundi.

Les manifestations contre le gouvernement du Parti de la justice et du développement (AKP, issu de la mouvance islamiste), au pouvoir depuis 2002, ont fait 4 morts et plus de 7.800 blessés, selon le dernier bilan du syndicat des médecins turcs.

 

AFP

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

retour

AFP

Zimbabwe: le retour du "crocodile" Emmerson Mnangagwa

Zimbabwe: le retour du "crocodile" Emmerson Mnangagwa

AFP

Le vice-président Mnangagwa, limogé par Mugabe, de retour au Zimbabwe

Le vice-président Mnangagwa, limogé par Mugabe, de retour au Zimbabwe

AFP

Ligue des champions d'Afrique: Al-Ahly tenu en échec avant le retour au Maroc

Ligue des champions d'Afrique: Al-Ahly tenu en échec avant le retour au Maroc

Taksim

Adam Sfali - Lemag

Le turc à la machette qui s'était attaqué aux manifestants du Taksim Square s'enfuit au Maroc

Le turc à la machette qui s'était attaqué aux manifestants du Taksim Square s'enfuit au Maroc

Adam Sfali - Lemag

Le turc à la machette qui s'était attaqué aux manifestants du Taksim Square s'enfuit au Maroc

Le turc à la machette qui s'était attaqué aux manifestants du Taksim Square s'enfuit au Maroc

Actualités

Vidéo - Turquie : les manifestants rompent le jeune à la place Taksim

Vidéo - Turquie : les manifestants rompent le jeune à la place Taksim

incidents

AFP

Incidents au Cameroun anglophone en marge d'une proclamation symbolique d'"indépendance"

Incidents au Cameroun anglophone en marge d'une proclamation symbolique d'"indépendance"

AFP

Kenya: incidents entre police et manifestants dans un fief de l'opposition

Kenya: incidents entre police et manifestants dans un fief de l'opposition

AFP

Sénégal: dix interpellations après les incidents meurtriers dans un stade

Sénégal: dix interpellations après les incidents meurtriers dans un stade