mis à jour le

Morsi nomme des gouverneurs terroristes

Des manifestants égyptiens appartenant aux forces, mouvements et partis politiques révolutionnaires ont mis le feu au siège des Frères musulmans dans le gouvernorat de Gharbiya, a rapporté le site web du journal al-Ahram géré par l’Etat.

Tous les documents et composants du siège ont été complètement brûlés, les forces de protection civile et les forces de sécurité se sont rendues sur les lieux immédiatement pour contrôler les flammes, mais en vain.

Pas de victime.

Des manifestants ont attaqué l’édifice à l’aide de boules de feu qui se sont répandues dans tous les bureaux lors de manifestations qui ont eu lieu dans la ville de Tanta suite à la nomination d’Ahmed Al Beyaly, affilié aux Frères musulmans (au pouvoir), au poste de gouverneur de Gharbiya.

Les manifestants ont perçu cette nomination comme un signe du désir accru des Frères musulmans de « pouvoir et de contrôle » sur tous les postes importants à travers le pays.

Dimanche dernier, le président égyptien Mohamed Morsi issu de la confrérie des Frères ) a publié un décret nommant 17 nouveaux gouverneurs, dont sept du parti de la Liberté et de la Justice des Frères musulmans, un Jihadiste du parti de la construction et du développement al-Jamaa, groupe islamiste de ligne dure, un du parti libéral Ghad al-Thawra, trois indépendants et cinq généraux des forces armées.

Le remaniement porte le nombre de gouverneurs pro-islamistes à 11 sur 27, dont 10 appartenant aux Frères musulmans et un du parti Al-Jamaa al-Islamiya, soulevant des inquiétudes sur la domination islamiste dans le pays.

le nouveau gouverneur de Louxor est un ex-dirigeant des Gamaa al-Islamiya, le groupe islamiste armé impliqué dans le massacre, en 1997, de 62 personnes – dont 58 touristes étrangers – dans le temple de la reine Hatshepsout. «C’est un choix très mal placé. Ça va faire fuir les derniers touristes étrangers. Ils sont déjà nombreux à avoir boudé l’Égypte depuis la chute de Moubarak», s’emporte un guide touristique qui était parmi les manifestants devant le bâtiment du gouvernorat pour tenter d’empêcher son nouveau locataire d’y accéder. Le lendemain, les protestataires, plus nombreux, ont réitéré leur colère en criant: «Non au gouverneur terroriste.»

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Morsi

AFP

L'Egypte confirme une condamnation

L'Egypte confirme une condamnation

AFP

Egypte: la justice annule une peine de prison

Egypte: la justice annule une peine de prison

AFP

Egypte: la Cour de cassation annule la peine de mort pour Morsi

Egypte: la Cour de cassation annule la peine de mort pour Morsi

Gouverneurs

AFP

Kenya: le parti du président remporte aussi la bataille des gouverneurs

Kenya: le parti du président remporte aussi la bataille des gouverneurs

AFP

Nigeria: des gouverneurs dissidents rejoignent officiellement l'opposition

Nigeria: des gouverneurs dissidents rejoignent officiellement l'opposition

[email protected] (Author Name)

Tunisie-Politique : Liste des nouveaux gouverneurs

Tunisie-Politique : Liste des nouveaux gouverneurs

terroristes

AFP

Tunisie: "ni terroristes ni casseurs", des manifestants du sud ne "lâchent rien"

Tunisie: "ni terroristes ni casseurs", des manifestants du sud ne "lâchent rien"

AFP

Niger: le président exhorte

Niger: le président exhorte

AFP

Mali: De présumés terroristes arrêtés avant le sommet de Bamako (sécurité malienne)

Mali: De présumés terroristes arrêtés avant le sommet de Bamako (sécurité malienne)