mis à jour le

Ambositra - Centre d'accueil des mineurs étrangers

C'est au Fokontany d'Iarinoro, dans la commune rurale de Tsarasaotra que notre découverte a commencé. Dans la brousse, parmi les hameaux et petits villages, un jeune guadeloupéen côtoie les vaches et les poules. Ce jeune garçon est en réalité sous la charge du centre d'éducation représenté par une famille d'accueil du village. Le centre d'éducation de Iarinoro, créé depuis mars 2012, s'occupe des mineurs délinquants étrangers ou Zaza manda de 13 à 17 ans (filles et garçons), ayant subi un déséquilibre (...) - Société

Madagascar Tribune

Ses derniers articles: Sehatra Fanaraha-maso ny Fiainam-pirenena - Les élections de 2013 : une opportunité  Éducation nationale - 4 2O5 000 écoliers auront chacun leur kits scolaire avant la rentrée  Education citoyenne pour les élections - Le KMF-CNOE demeure confiant 

mineurs

AFP

Cinq ans après le massacre de Marikana, les mineurs sud-africains demandent toujours justice

Cinq ans après le massacre de Marikana, les mineurs sud-africains demandent toujours justice

AFP

Ghana: les 17 mineurs portés disparus déclarés morts

Ghana: les 17 mineurs portés disparus déclarés morts

AFP

Tanzanie: au moins 14 mineurs coincés dans une mine d'or après un effondrement

Tanzanie: au moins 14 mineurs coincés dans une mine d'or après un effondrement

étrangers

AFP

Les principaux attentats jihadistes visant des étrangers en Afrique

Les principaux attentats jihadistes visant des étrangers en Afrique

AFP

Elections kényanes: les observateurs étrangers appellent

Elections kényanes: les observateurs étrangers appellent

AFP

Le Maroc instaure une subvention pour attirer les tournages de films étrangers

Le Maroc instaure une subvention pour attirer les tournages de films étrangers