mis à jour le

Transfert d'argent, Somalie, le 8 mai 2013. REUTERS/Feisal Omar
Transfert d'argent, Somalie, le 8 mai 2013. REUTERS/Feisal Omar

Les perdants et les gagnants du boom économique de l'Afrique

La croissance économique du continent ne gomme pas les disparités sociales. Au contraire, elle les exacerbe.

Qu'est ce que l'Ethiopie, le Mozambique et l'Angola ont en commun? A priori rien, à part que ces trois pays se trouvent sur le continent africain.

Un article du Huffington Post revient sur l'évolution de ces trois pays durant les deux dernières décennies et montre combien l'évolution de leurs images a été symptomatique de l'évolution de l'image de tout le continent africain. Il y a moins de deux décennies, ces pays vivaient des guerres fratricides sanglantes. Les images d'enfants-soldats résumaient leur situation.

20 ans plus tard, des grands buildings se hissent dans les grandes capitales, la croissance est dopée et les investisseurs intéressés par ce grand marché en pleine expansion...

Finie donc l'époque où l'Afrique était seulement considéré comme un continent à aider, écrit la journaliste.

«Aujourd'hui, les pays riches n'ont pas à se demander comment ils peuvent aider l'Afrique, mais la façon dont ils peuvent faire des affaires avec ce continent!», déclarait récemment Donald Kaberuka, le président de la Banque africaine de développement.

La Banque mondiale participe à ce roman: selon l'organisation, l'Afrique abrite six des économies les plus dynamiques au monde: le Nigeria, le Ghana, le Kenya, la Zambie, la Tanzanie et la République démocratique du Congo.

Toutefois, la journaliste du Huffington Post souhaite apporter quelques nuances. Le mythe de l'Afrique émergente occulte des aspects plus négatifs. Elle rappelle que plus de la moitié de la population du continent vit encore en dessous du seuil de pauvreté —avec moins de 2 dollars par jour.

Les disparités sociales demeurent criantes. Dans le même quartier de la ville de Luanda en Angola, une femme peut attendre plusieurs heures pour avoir accès à une eau potable. A quelques mètres d'elle, un habitant pourra dépenser 35 dollars pour acheter son hamburger.

L'exemple du Nigeria est assez représentatif de l'emballement suscité par le rêve africain. Depuis plusieurs années, le Nigeria est présenté comme le Singapour de l'Afrique, une puissance montante capable de surpasser l'économie sud-africaine.

Bémol: l'economie repose essentiellement sur l'extraction de matières premières qui n'offrent pas forcément beaucoup d'emplois aux locaux. Peut-on s'émerveiller devant un pays, dont 85% de la population vit encore sous le seuil de pauvreté?

Sans apporter de réponse claire, la journaliste s'interroge: A qui profite le boom de l'Afrique? Qui sont les perdants et les gagants de ce rêve africain?

Lu sur Huffingtonpost

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

économie

AFP

Sécurité et économie

Sécurité et économie

AFP

Rajoy en visite en Algérie

Rajoy en visite en Algérie

AFP

Macron en Tunisie pour soutenir la fragile démocratie et son économie

Macron en Tunisie pour soutenir la fragile démocratie et son économie

Boom

AFP

La RDC révise son code minier pour tirer profit du boom du cobalt

La RDC révise son code minier pour tirer profit du boom du cobalt

AFP

En Ethiopie, l'immobilier de luxe en plein boom

En Ethiopie, l'immobilier de luxe en plein boom

AFP

Côte d'Ivoire: 3 ans après la chute de Gbagbo, boom économique et difficile réconciliation

Côte d'Ivoire: 3 ans après la chute de Gbagbo, boom économique et difficile réconciliation

Ethiopie

AFP

Retour en Ethiopie d'un célèbre activiste de l'opposition

Retour en Ethiopie d'un célèbre activiste de l'opposition

AFP

Réouverture de l'ambassade d'Erythrée en Ethiopie

Réouverture de l'ambassade d'Erythrée en Ethiopie

AFP

Le président érythréen débute une visite historique en Ethiopie

Le président érythréen débute une visite historique en Ethiopie