mis à jour le

Présidentielle : MOHAMED BAMBA, PORTE-ETENDARD DE « MALI DEN »

Le candidat de l'Union des patriotes et démocrates « Mali den », Mohamed Bamba, a été investi le 22 mars dernier au cours d'une assemblée générale de son parti. Trois mois après ce choix « historique », la jeune formation politique a organisé la cérémonie d’investiture de son porte-étendard samedi dans la cour de la première école fondamentale de Djélibougou, en présence d’une foule de jeunes. C'est à 17h30 que le véhicule transportant le candidat a franchi le grand portail de l'établissement. Il a été accueilli par le directeur national de la jeunesse Drissa Guindo, le porte-drapeau du parti Sira (Synergie des initiatives pour la renaissance africaine) à la prochaine élection présidentielle, Sibiry Koumaré, le chef de quartier Namory Konaté et le chef religieux Abou Djafar Diabaté. La rencontre était animée musicalement par le groupe de balafonistes de Lamissa Bengaly « junior » et le rappeur Milmo.

Plusieurs interventions ont marqué la cérémonie d'investiture du candidat de « Mali den » dont celle de Drissa Guindo qui a exhorté les jeunes à soutenir la candidature de Mohamed Bamba, une grande première dans notre pays, de son point de vue.

En réponse aux militants des partis politiques et associations qui lui ont indiqué leur désir de le voir se présenter à l'élection présidentielle du 28 juillet, le candidat de « Mali den » a réagi en ces termes : « oui, j'accepte de solliciter le suffrage du peuple malien pour écrire avec lui de nouvelles pages de notre histoire et poursuivre l'édification de notre nation pour laquelle nous consentons des sacrifices énormes et multiformes. Oui, je sollicite le suffrage du peuple pour réaliser les aspirations de notre pays à un avenir de progrès et de prospérité, pour parachever la construction d'un système économique performant, capable d'assurer le bien-être de chaque citoyen et d'une société démocratique de consensus, de solidarité, de cohésion et de tolérance dans laquelle il n'existera pas de place pour l'exclusion, la marginalisation et le terrorisme ».

S. DOUMBIA

 

 

 

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

présidentielle

AFP

Kenya: la Cour suprême accable la Commission électorale pour la présidentielle invalidée

Kenya: la Cour suprême accable la Commission électorale pour la présidentielle invalidée

AFP

RDC: l'ONU table toujours sur une présidentielle d'ici au 31 décembre

RDC: l'ONU table toujours sur une présidentielle d'ici au 31 décembre

AFP

Au Kenya, la confusion règne dans l'organisation de la nouvelle présidentielle

Au Kenya, la confusion règne dans l'organisation de la nouvelle présidentielle

Mohamed

AFP

Décès de l'islamologue tunisien Mohamed Talbi, "libre" penseur

Décès de l'islamologue tunisien Mohamed Talbi, "libre" penseur

AFP

Mohamed Abdullahi 'Farmajo', nouveau président de la Somalie

Mohamed Abdullahi 'Farmajo', nouveau président de la Somalie

AFP

Somalie: l'ex-Premier ministre Mohamed Abdullahi Farmajo élu président

Somalie: l'ex-Premier ministre Mohamed Abdullahi Farmajo élu président

Mali

AFP

Le Mali juge l'ex-chef de la "police islamique" de Gao

Le Mali juge l'ex-chef de la "police islamique" de Gao

AFP

Libération du Sud-Africain enlevé au Mali par Al-Qaïda en 2011

Libération du Sud-Africain enlevé au Mali par Al-Qaïda en 2011

AFP

L'otage sud-africain détenu par Al-Qaïda au Mali "va bien", selon son père

L'otage sud-africain détenu par Al-Qaïda au Mali "va bien", selon son père