mis à jour le

Finances publiques : les nouvelles orientations de la comptabilité matière

La salle de conférence du Contrôle général des services publics à l'ACI 2000, a abrité lundi un atelier de formation sur la comptabilité matière. Cette session organisée par la Cellule d'appui à la réforme des finances publiques (CARFIP) s'adresse à une cinquantaine d'agents opérant dans les structures techniques du ministère de l'Economie, des Finances et du Budget et d'autres départements et institutions impliqués dans la gestion des finances publiques. Durant cinq jours, ces agents se familiariseront sous la direction de formateurs de qualité, avec les nouvelles orientations de la comptabilité matière. L'ouverture des travaux de cet atelier, présidée par Marimpa Samoura, le ministre délégué chargé du Budget, s'est déroulée en présence de Mme Barry Awa Sylla,  la coordinatrice adjointe de la CARFIP.

La session participe de l'exécution du Plan gouvernemental pour l'amélioration et la modernisation de la gestion des finances publiques PAGAM/GFP.

Les pouvoirs publics, soucieux de la qualité des ressources humaines qui assurent la conduite des affaires publiques, a initié un programme global de formations transversales. Le PAGAM/GFP II adopté en juillet 2010 et mis en ½uvre à partir de janvier 2011, est une composante majeure de ce programme. Avec en ligne de mire, la bonne gouvernance par une gestion efficiente des ressources publiques, il vise à améliorer les performances des structures impliquées dans la gestion des finances publiques et à renforcer les compétences de leurs agents. L'atelier s'emploie aussi à renforcer l'expertise des participants conformément aux nouveaux textes en vigueur,  à instaurer  un cadre d'échange d'expériences entre les comptables matières. 

Dans son discours d'ouverture, le ministre Marimpa Samoura a rappelé que cet atelier vient combler un manque et assurer aux comptables matière une formation continue en vue de promouvoir leur professionnalisme.

A l'issue de la session, les participants seront à même d'appréhender  les enjeux et les implications de la comptabilité matière dans le processus d'instauration d'une bonne gouvernance. A ce propos le ministre est persuadé que l'assimilation des différents modules va contribuer à améliorer la capacité des agents à développer des instruments adaptés à la transparence requise en matière de gouvernance.

La ministre a souhaité une implication des agents afin d'approfondir ces aspects pour la transformation de nos méthodes de gestion tout en ayant comme fil conducteur la transparence, l'efficacité et l'efficience. Il a annoncé la tenue  d'autres formations sur la gestion axée sur les résultats, le système intégré de gestion des dépenses publiques et l'initiation d'une quarantaine de journalistes aux concepts du PAGAM/GFP

Lougaye ALMOULOUD 

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

finances

AFP

Afrique du Sud: le ministre des Finances lavé de tout soupçon de fraude

Afrique du Sud: le ministre des Finances lavé de tout soupçon de fraude

AFP

Afrique du sud: le ministre des Finances dans la tourmente

Afrique du sud: le ministre des Finances dans la tourmente

AFP

Afrique du Sud: le ministre des Finances poursuivi pour fraude

Afrique du Sud: le ministre des Finances poursuivi pour fraude