mis à jour le

Canada : Deux jeunes Algériens lauréats du prix des ambassadeurs de la ligue arabe

Le pianiste Mehdi-Bilal Ghazi et la judokate Sarah-Myriam Mazouz ont reçu, hier,  ex-aequo le trophée Jeunesse  du premier prix des ambassadeurs des pays de la Ligue arabe au Canada. La cérémonie a eu lieu dans le grand hall du Musée des civilisations du Canada à Ottawa-Gatineau.   Ces deux jeunes d'origine algérienne étaient en « compétition » avec deux trois autres non moins talentueux : un jeune romancier, Idreiss Ameer et deux jeunes médaillés d'or en ski d'origine marocaine Adam et Sami Lamhamedi. Le pianiste oranais, Mehdi-Billal Ghazi, a été retenu dans la catégorie Jeunesse. Repéré en 2005 par le pianiste montréalais Alain Lefèvre lors d'une classe de maître, il remportera plus tard une bourse pour étudier au Centre d'arts Orford. S'en est suivi plusieurs succès académiques dans le monde de la musique classique (La Grande Finale du Festival de musique classique du Bas-Richelieu en 2008, entre autres). Il a entamé une carrière professionnelle en 2011. Mehdi-Billal Ghazi vit actuellement à Toronto (Ontario). La judokate d'origine algérienne, Sarah-Myriam Mazouz a été sélectionnée dans la même catégorie - Jeunesse. Elle a  été deux fois championnes québécoise, puis canadienne. Elle a remporté une médaille de bronze à la Coupe du monde de Judo à San Salvador en mai 2012. En mars 2013, elle a été classée 5ème au Continental Open de Monevideo (Uruguay). Pas moins de 35 nominés ont été retenu sur  les 190 dossiers de candidature à cette première édition du Prix des ambassadeurs de la Ligue arabe au Canada - cinq sont d'origine algérienne. Ils viennent du monde des arts comme la chanteuse et compositrice Lynda Thalie. Dans le domaine scientifique le comité de sélection du Prix des ambassadeurs arabes, a sélectionné, entre autres, le professeur Azeddine Boukerche, titulaire de la chaire de recherche du Canada sur les systèmes informatiques et les réseaux mobiles à l'Université d'Ottawa.  Dans la catégorie Expertise, on trouve parmi les nominés, le professeur en management de l'école des Hautes études commerciales (HEC) de  Montréal, Taïeb Hafsi. Le  programme de la soirée, très éclectique, allait de la chanson marocaine et le Jazz avec la chanteuse Leila Gouchi à la musique andalouse avec l'Orchestre des Amis de la Musique Andalouse de Montréal (AMAM) sous la direction de Salim Bouzidi, en passant par  le folklore libanais et palestinien ou la musique classique occidentale avec la mezzo-soprano d'origine libanaise Julie Nasrallah ou le lauréat du prix et pianiste Mehdi-Billal Ghazi.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Canada

AFP

OMS: le Canada réclame l'annulation de la nomination du président Mugabe

OMS: le Canada réclame l'annulation de la nomination du président Mugabe

AFP

Sahel: la France attend du Canada sa participation au maintien de la paix

Sahel: la France attend du Canada sa participation au maintien de la paix

AFP

Amicaux: le Canada face

Amicaux: le Canada face

jeunes

AFP

En Tunisie, le mal-être des jeunes se traduit par un pic d'émigration clandestine

En Tunisie, le mal-être des jeunes se traduit par un pic d'émigration clandestine

AFP

Nigeria: 500 jeunes manifestent pour abaisser les limites d'âge en politique

Nigeria: 500 jeunes manifestent pour abaisser les limites d'âge en politique

AFP

Burundi: la ligue des jeunes du pouvoir défile dans Bujumbura

Burundi: la ligue des jeunes du pouvoir défile dans Bujumbura

Algériens

AFP

A Blida, le vote "par devoir" ne convainc pas les jeunes Algériens

A Blida, le vote "par devoir" ne convainc pas les jeunes Algériens

AFP

Les Algériens se passionnent pour la présidentielle française

Les Algériens se passionnent pour la présidentielle française

AFP

Attaque

Attaque