mis à jour le

L’opération suspendue pendant deux heures 

Le Cnapest-Élargi a adressé, hier, une lettre de dénonciation et de proposition au ministre de l'Éducation. Il exige des sanctions "non pas en guise de vengeance