mis à jour le

Ghannouchi et nous

En apportant sa caution au nouveau président du MSP, Abderrezak Makri, le leader islamiste tunisien d'Ennahda, Rached Ghannouchi, a-t-il voulu couper l'herbe sous les pieds des éventuels concurrents islamistes de Makri ou veut-il lui donner

Liberté Algérie

Ses derniers articles: L'économiste Salah Mouhoubi n'est plus  “Il n’y a plus de communes endettées, mais des communes mal gérées”  Sahli appelle les jeunes