mis à jour le

Négociations inter-maliennes à Ouaga : L'accord toujours pas effectif

Alors que la médiation Burkinabè dans la crise malienne croyait encore tenir le bon bout pour la conclusion d'un accord entre la délégation gouvernementale et les mouvements touareg MNLA-HCUA, les négociations inter-maliennes de Ouaga en vue de la tenue de l'élection présidentielle du 28 juillet 2013, n'ont finalement pas abouti à un accord ce dimanche 16 juin 2013 ; faute encore d'entente entre les représentants des autorités de Bamako et les rebelles touaregs de l'Azawad sur le nouveau projet d'accord à eux soumis par les médiateurs.

Evoquant le fait qu'ils avaient assez d'amendements à faire sur le texte, les représentants du gouvernement malien ont refusé de signer le projet d'accord.

Pourtant les experts militaires maliens, les militaires de la force africaine au Mali (Misma), de la mission onusienne (Minusma), de l'opération militaire française au Mali (Serval) et de la médiation de la CEDEAO semblaient avoir trouvé un consensus sur le document proposé.

Bamako toujours pas satisfait

Bamako n'est toujours pas satisfait des parties de l'accord concernant le redéploiement des forces armées maliennes à Kidal.

Les négociations sont donc dans une impasse. Une fois encore, le blocage vient des autorités intérimaires maliennes qui veulent manifestement leur logique dans l'accord final qui pourrait être signé. Mais quand précisément ? C'est là la vraie question.

En tous les cas, les médiateurs ne sont pas encore au bout de leur peine dans ce dossier malien qui ne cesse de connaître des rebondissements.

Grégoire B. BAZIE

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

négociations

AFP

COP22: négociations sur l'application de l'accord de Paris

COP22: négociations sur l'application de l'accord de Paris

AFP

Abuja reconnaît son échec dans les négociations pour ramener "les filles de Chibok"

Abuja reconnaît son échec dans les négociations pour ramener "les filles de Chibok"

AFP

Burundi: l'opposition invitée par le médiateur ougandais

Burundi: l'opposition invitée par le médiateur ougandais