mis à jour le

La gratuité des césariennes va être généralisée, selon Awa Marie Coll Seck

(APS) - La revue annuelle conjointe du Programme national de développement sanitaire et social (PNDS), ouverte lundi à Dakar va être mise à profit pour décrire des activités allant dans le sens de la généralisation de la gratuité des césariennes même dans la région de Dakar, a soutenu le ministère de la Santé et de l'Action sociale.

''Pour la réduction de la mortalité maternelle, des activités vont être décrites au cours de cette revue conjointe, qui vont dans le sens de la généralisation de la gratuité des césariennes'', a dit Awa Marie Coll Seck, lors de l'ouverture de la rencontre.

''Nous pensons même aller vers la gratuité des accouchements. Nous verrons dans le prochain budget, mais déjà la gratuité des césariennes qui était en vigueur dans certaines régions va être généralisée, même dans la région de Dakar'', a-t-elle réaffirmé.

Pour le ministre de la Santé et de l'Action sociale, ''des efforts devront être fournis pour l'atteinte des OMD (Objectifs du millnéaire pour le développement), surtout en ce qui concerne l'OMD 5 sur la mortalité maternelle et sur l'accès des femmes aux services de santé de la reproduction ainsi que sur la planification familiale''.

Ensuite, a-t-elle ajouté, ''dans les mois à venir, le ministère va commencer à mettre en ½uvre une stratégie proposée par le chef de l'Etat pour rendre gratuits les soins des enfants de 0 à 5 ans''.

L'obectif visé, a-t-elle expliqué, est de ''permettre une meilleure accessibilité et rattraper le retard pour qu'en 2015, le Sénégal puisse avoir les résultats escomptés''.

Le PNDS poursuit la réalisation des OMD qui sont la réduction la réduction de la mortalité infantile, la réduction de la mortalité maternelle mais également la gestion des maladies infectieuses comme la tuberculose, le Sida mais également le paludisme.

''A deux ans de 2015, le ministère se doit d'accélérer les efforts faits dans ce sens'', selon Awa Marie Coll Seck, qui arelevé que ''des efforts et des progrès ont été faits au niveau du Sénégal, mais il reste beaucoup à faire''.

Le ministère va développer également un grand programme de planification familiale, puisque l'espacement des naissances joue un rôle important dans la réduction de la mortalité maternelle et infantile.

Concernant l'OMD 6 ayant trait à la lutte contre le Sida, le Sénégal se porte bien avec 0,7% de prévalence. Les chiffres ont beaucoup diminué concernant le paludisme avec le Programme national de lutte contre le paludisme qui a complété la couverture nationale en distribution de moustiquaires imprégnées.

''C'est dire que beaucoup de choses sont en train d'être faites pour que nous puissions dire en 2015 au moins dire que nous sommes proches de l'atteinte des objectifs'', selon le ministre de la Santé et de l'Action sociale.

A partir du mois de juillet, le ministère de la Santé va couvrir 10 départements pour aller progressivement vers cette couverture maladie universelle, a ajouté Awa Marie Coll Seck.

La couverture maladie universelle constitue une ''composante essentielle du développement et peut être considérée comme un objectif général autour duquel graviteraient tous les autres objectifs de santé''.

Cette réunion de deux jours sera aussi mise à profit pour discuter du financement basé sur les résultats et sur l'état d'avancement de la politique nationale d'extension de la couverture du risque maladie.

Le ministre du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, a promis l'accompagnement de l'Etat pour la réalisation des objectifs de la couverture maladie universelle. Il a souligné que le ministère de la Santé ''reste un modèle d'organisation dans la programmation des activités en santé''.

Pour la mobilisation interne des financements en faveur de la santé, l'Etat est à 97 milliards de francs injectés dans le système, selon Andoulaye Daouda Diallo.

M. Diallo a lancé un appel solennel pour ''une synergie des actions'' autour de la feuille de route multisectorielle et avec l'appui du financement basé sur les résultats pour une meilleure protection du couple mère/enfant et une maîtrise de la fécondité en vue de l'atteinte des OMD.


Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye