mis à jour le

Aqmi confirme la mort d'un de ses chefs au Mali

L'Algérien Abou Zeïd a été tué lors de combats dans le nord du pays, annonce ce dimanche al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi), dans un communiqué rendu public par l'agence mauritanienne ANI. L'organisation islamiste confirme ainsi pour la première fois qu'un de ses chefs a été tué lors de combats dans le nord du Mali, sans préciser de date. Abou Zeïd et un autre chef d'unité combattante, le Mauritanien Mohamed Lemine Ould el-Hassen dit Abdallah Ac-Chinguitty, sont "morts sur le champ de bataille en défendant la oumma (communauté musulmane) et la charia islamiques (loi islamique)" dans le nord du Mali, selon le communiqué à l'Agence Nouakchott Information (ANI), qui a toujours publié des communiqués et déclarations d'Aqmi sans jamais être démentie.
REWMI.COM/CAD Avec AFP

Aqmi

Djihadisme

Au Mali, l'armée française ne comprend pas que la rébellion islamiste est ancrée dans la population

Au Mali, l'armée française ne comprend pas que la rébellion islamiste est ancrée dans la population

Terrorisme

Le chômage et la «défense de l'islam» poussent de jeunes sénégalais à la radicalisation

Le chômage et la «défense de l'islam» poussent de jeunes sénégalais à la radicalisation

AFP

Mali: Aqmi fournit une vidéo d'une otage suisse

Mali: Aqmi fournit une vidéo d'une otage suisse

mort

AFP

Libye: 45 miliciens condamnés

Libye: 45 miliciens condamnés

AFP

Mort d'un activiste anti-Kabila: classement sans suite

Mort d'un activiste anti-Kabila: classement sans suite

AFP

Ethiopie: le directeur du barrage de la Renaissance retrouvé mort

Ethiopie: le directeur du barrage de la Renaissance retrouvé mort

Mali

AFP

Ibrahim Boubacar Keïta officiellement élu pour un second mandat

Ibrahim Boubacar Keïta officiellement élu pour un second mandat

AFP

Roi des ondes, Ras Bath galvanise la contestation au Mali

Roi des ondes, Ras Bath galvanise la contestation au Mali

AFP

Cinq choses

Cinq choses