mis à jour le

"Etapes dans l'histoire du Maroc contemporain" d'Abdelhak Lamrini, présenté au 5è festival "Maqamat Al Imtaâ Wal Mouanassa"

Rabat - La 5ème édition du festival culturel "Maqamat Al Imtaâ Wal Mouanassa" s'est ouverte, dimanche soir à Salé, par la présentation et la signature du livre "Etapes dans l'histoire du Maroc contemporain" du chercheur et historien Abdelhak Lamrini.

Présentant son nouvel ouvrage, Lamrini, historiographe du Royaume, a indiqué que l'objectif qui a sous-tendu ce livre est de faire connaitre aux nouvelles générations les dates-clés et moments phares de l'histoire du Maroc contemporain, d...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

Maroc

AFP

Acquitté au Maroc après 14 ans de détention sans procès

Acquitté au Maroc après 14 ans de détention sans procès

AFP

Seize cadavres de migrants répêchés en mer entre le Maroc et l'Espagne

Seize cadavres de migrants répêchés en mer entre le Maroc et l'Espagne

AFP

CHAN-2018: le Maroc veut y voir un "échauffement" pour sa candidature au Mondial-2026

CHAN-2018: le Maroc veut y voir un "échauffement" pour sa candidature au Mondial-2026

festival

AFP

Abidjan accueille son premier festival du cirque

Abidjan accueille son premier festival du cirque

AFP

RDC: Goma chante sa soif de paix lors de son festival annuel

RDC: Goma chante sa soif de paix lors de son festival annuel

AFP

Ethiopie: les Oromos manifestent, un an après un festival meurtrier

Ethiopie: les Oromos manifestent, un an après un festival meurtrier

al

AFP

Ligue des champions: le stade envahi, Al Ahly annule son entraînement

Ligue des champions: le stade envahi, Al Ahly annule son entraînement

AFP

Al Faqi Al Mahdi, l'ancien "shérif" islamique de Tombouctou, condamné par la CPI

Al Faqi Al Mahdi, l'ancien "shérif" islamique de Tombouctou, condamné par la CPI

AFP

Centrafrique: aux confins du pays, le  "président" Al Khatim règne en maître absolu

Centrafrique: aux confins du pays, le "président" Al Khatim règne en maître absolu