mis à jour le

Les expériences réussies actuelles doivent nourrir les réflexions post-OMD

Journée Mondiale contre le travail des enfants : 12 Juin 2013 Journée de l'enfant africain : 16 Juin 2013

Le monde entier commémore annuellement la Journée Mondiale contre le travail des enfants et la Journée de l'enfant africain, respectivement le 12 et le 16 Juin. La première a été lancée en 2002 par L'Organisation Internationale du Travail pour servir de catalyseur au mouvement mondial contre le travail des enfants. La deuxième, Promulguée en 1991, par l'Organisation de l'Unité Africaine, est célébrée chaque année afin d'attirer l'attention des dirigeants sur la situation des enfants en Afrique. Cette année, la Journée Mondiale contre le travail des enfants va braquer les projecteurs sur le sort des enfants qui travaillent comme domestiques et la journée de l'enfant africain interpelle la responsabilité de tous et chacun pour lutter contre les pratiques traditionnelles néfastes. Ces thèmes invitent à plus d'un titre les dirigeants à braver l'épineuse question des enfants. En effet, malgré tous les discours prometteurs où le mot jeunesse revient comme un leitmotiv, une grande partie des enfants africains et Burkinabè vivent dans une situation de précarité qui les maintient toujours dans la frange la plus vulnérable de la population.

La plupart n'ont pas accès aux services sociaux de base comme la santé, l'éducation et l'alimentation. Autant de droits qui se trouvent encore plus bafoués en situation d'urgence. Pour échapper à cette spirale de pauvreté qui les étrangle, certains enfants n'hésitent pas à emprunter des canaux dangereux tel le travail précoce comme domestiques dans des familles, dans des champs ou dans les sites aurifères.

Selon le 1er rapport d'étape (IERG) : le Burkina n'a quasiment pas réalisé de progrès significatif vers l'OMD 4. Le taux requis de baisse de la mortalité des moins de 5 ans était de 4% et plus par an pour parvenir à l'OMD 4, le Burkina n'a enregistré que 0. 8% de 1990 à 2010.

Save the Children se félicite de l'engagement particulièrement actif de nombreuses organisations de la socièté civile et gouvernementale face à cette situation. Pour sa part, au Burkina, l'ONG développe des programmes visant l'amélioration immédiate et à long terme des conditions de vie des enfants. Elle a réussi son programme de prise en charge immédiate de la malnutrition dans le Centre Nord et l'exemption des coûts des soins de santé pour les enfants de moins de 5 ans en vue de faciliter l'atteinte de l'OMD 4 : >. Elle milite fortement pour la récupération et l'éducation des enfants travailleurs pour leur réinsertion sociale. Pour le Directeur Pays de Save the children International, Dr Mathurin Bonzi, ces journées de commémoration sont un signal fort adressé à tous les enfants africains pour leur rappeler qu'ils ont droit à la survie, à la protection, au développement et à la participation. Les dirigeants sont quant à eux interpellés à la mise à l'échelle des expériences réussies, tout en tirant les leçons des insuffisances qui persistent. A l'heure où les groupes de réflexion se focalisent sur les objectifs post-OMD, Save the children invite à se baser sur les succès actuels pour entreprendre des actions concrètes Post-OMD soucieuses de la survie et de la participation des enfants.

Retrouver ce message sur www.savethechildren.net où vous pouvez nous contacter et suivre nos actions au quotien.

PDF - 237.1 ko
message savethechildren-JM-vstravaildes enfants-enfants africains

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes