mis à jour le

La société civile appelle l’Algérie à jouer un «rôle central» pour son règlement

Les représentants de la société civile malienne participant, hier à Alger, à la conférence internationale de solidarité de la société civile des pays du Sahel avec le Mali ont appelé l'Algérie à jouer un «rôle central» pour mettre fin à la crise malienne. Les intervenants à cette rencontre ont unanimement souligné que l'Algérie était le seul pays à même de jouer un rôle central et efficace dans le règlement de la crise que traverse le Mali, la consécration de la démocratie et le rétablissement de la paix dans ce pays. «Nul ne peut jouer un rôle central dans le rétablissement de la stabilité au Mali comme l'Algérie, eu égard à son rôle pionnier dans la région du Sahel et dans tout le continent», a estimé le directeur général de l'organisation Al Farouk, Ibrahim Kountao. Il a souligné dans ce sens que le peuple malien sollicitait «la bonne volonté de l'Algérie pour accompagner le Mali dans la recherche d'une issue à la crise et l'aider à jeter les bases de la démocratie», rappelant «l'aide matérielle et morale apportée par l'Algérie au Mali depuis 30 ans». Il a indiqué que les efforts déployés par l'Algérie pour mettre fin à la «tragédie» du Mali «ne datent pas d'aujourd'hui d'autant qu'elle (l'Algérie) a toujours été l'initiatrice du dialogue entre toutes les parties et tribus du pays», ajoutant que le Mali «aura besoin de l'Algérie même après la crise compte tenu de son expérience dans la lutte contre l'extrémisme». Pour sa part, le coordinateur national des Associations de la société civile du nord du Mali, Heydra Mohamed, a souligné que l'Algérie était en tête des pays attachés à un «règlement, à moindre frais, de la crise malienne». Dans une déclaration à l'APS en marge de la conférence, M. Heydra a estimé que «la relation fraternelle qui unit les deux pays exige de l'Algérie de continuer de nous accompagner dans nos efforts de sortie de crise».  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

société

AFP

Algérie: "En attendant les hirondelles" dresse le portrait d'une société mouvante

Algérie: "En attendant les hirondelles" dresse le portrait d'une société mouvante

AFP

Société Générale lance une nouvelle banque alternative en Afrique

Société Générale lance une nouvelle banque alternative en Afrique

AFP

Elections kényanes: le gouvernement cible 2 organisations de la société civile

Elections kényanes: le gouvernement cible 2 organisations de la société civile