mis à jour le

Kinshasa : manger un jour sur deux ou trois

(Syfia Grands Lacs/RD Congo) Dans cette famille de Kinshasa, enfants et parents ne mangent parfois qu'un jour sur deux ou trois. Depuis que le père a perdu son emploi et la mère son commerce, la misère a remplacé l'aisance. Malou, la mère impuissante mais digne s'est aujourd'hui réfugiée dans la prière. Rencontre.

Syfia Grands Lacs

Ses derniers articles: Enclavée, la Province Orientale tourne au ralenti  Bas-Congo : Du poisson bon marché grâce aux chalutiers locaux  Nord du Burundi : Les femmes rurales, proies préférées des politiciens 

Kinshasa

AFP

Kinshasa capte de nouveau RFI après neuf mois de coupure

Kinshasa capte de nouveau RFI après neuf mois de coupure

AFP

"Ville morte" en RD Congo: Kinshasa au ralenti

"Ville morte" en RD Congo: Kinshasa au ralenti

AFP

"Ville morte" en RD Congo: Kinshasa au ralenti, restrictions sur les réseaux sociaux

"Ville morte" en RD Congo: Kinshasa au ralenti, restrictions sur les réseaux sociaux