mis à jour le

Nord-Kivu : les paysans ne mangent plus à leur faim

(Syfia Grands Lacs/RD Congo) Chassés de leurs champs par les groupes armés ou faute de terre, de nombreux agriculteurs du Nord-Kivu peinent à se nourrir convenablement. Reclus dans des centres urbains à cause de l'insécurité qui sévissent dans les campagnes, certains en sont réduits à mendier et ne savent pas récolter les fruits de leur dur labeur de champs.

Syfia Grands Lacs

Ses derniers articles: Enclavée, la Province Orientale tourne au ralenti  Bas-Congo : Du poisson bon marché grâce aux chalutiers locaux  Nord du Burundi : Les femmes rurales, proies préférées des politiciens 

Nord-Kivu

AFP

RDC: six gardes du parc des Virunga tués dans une embuscade au Nord-Kivu

RDC: six gardes du parc des Virunga tués dans une embuscade au Nord-Kivu

AFP

RDC: l'ONU annonce la fermeture de cinq bases dans le Nord-Kivu

RDC: l'ONU annonce la fermeture de cinq bases dans le Nord-Kivu

AFP

RDC: alerte sur une nouvelle guerre dans le Nord-Kivu

RDC: alerte sur une nouvelle guerre dans le Nord-Kivu

paysans

AFP

En Guinée, un barrage géant engloutit les terres ancestrales de milliers de paysans

En Guinée, un barrage géant engloutit les terres ancestrales de milliers de paysans

AFP

Le barrage éthiopien sur le Nil bleu suscite l'espoir des paysans soudanais

Le barrage éthiopien sur le Nil bleu suscite l'espoir des paysans soudanais

AFP

Au Maroc, éleveurs nomades et paysans sédentaires se disputent la terre

Au Maroc, éleveurs nomades et paysans sédentaires se disputent la terre

faim

AFP

De l'eau chaude pour remplir les estomacs: au Tigré, la faim après les combats

De l'eau chaude pour remplir les estomacs: au Tigré, la faim après les combats

AFP

Au Malawi sous coronavirus, la souris dans les assiettes pour conjurer la faim

Au Malawi sous coronavirus, la souris dans les assiettes pour conjurer la faim

AFP

Mourir de faim ou tomber malade: le dilemme de l'Afrique face au coronavirus

Mourir de faim ou tomber malade: le dilemme de l'Afrique face au coronavirus