mis à jour le

CM 2014 : Ethiopie, Guinée Equatoriale et Togo dans le viseur de la FIFA

Rattrapés par le patrouille. Alors que la 5e journée des éliminatoires vient de se refermer, avec les qualifications de cinq pays pour le dernier tour des éliminatoires au Mondial 2014, les premiers rebondissements n'ont pas tardé. A une heure avancée dans la soirée de dimanche, la FIFA a annoncé avoir engagé des procédures disciplinaires à l'encontre de trois sélections africaines. Dans le collimateur de l'instance : l'Ethiopie, la Guinée Equatoriale et le Togo, qui sont accusés d'avoir aligné des joueurs inéligibles, lors de certaines rencontres. "La Fédération éthiopienne aurait aligné un joueur inéligible lors du match entre le Botswana et (...)

> Lire la suite

Africa n°1

Ses derniers articles: Les coups de coeur du 24/06/13  Mali : l'UE débloque 90 millions pour "consolider" l'Etat  Afrique du Sud : un syndicat veut doubler les salaires dans les mines 

Guinée

AFP

Guinée équatoriale: le gouvernement prend ses quartiers dans la forêt

Guinée équatoriale: le gouvernement prend ses quartiers dans la forêt

AFP

Les Ballets africains, étoiles déclinantes de la culture en Guinée

Les Ballets africains, étoiles déclinantes de la culture en Guinée

AFP

"Biens mal acquis": le fils du président de Guinée équatoriale sera jugé en France

"Biens mal acquis": le fils du président de Guinée équatoriale sera jugé en France

Togo

AFP

CAN: le Togo impuissant face

CAN: le Togo impuissant face

AFP

CAN-2017: le Togo "abîmé moralement" par l'affaire Agassa, pas sûr de jouer

CAN-2017: le Togo "abîmé moralement" par l'affaire Agassa, pas sûr de jouer

AFP

CAN: le Maroc se rassure face au Togo et s'offre une "finale" pour les quarts

CAN: le Maroc se rassure face au Togo et s'offre une "finale" pour les quarts

FIFA

AFP

Un Mondial

Un Mondial

AFP

Avec comme N.2 une femme venant de l'ONU, la Fifa veut redorer son image

Avec comme N.2 une femme venant de l'ONU, la Fifa veut redorer son image

FIFA

Quand Sepp Blatter était envoyé au Burundi pour convaincre Nkurunziza de se retirer

Quand Sepp Blatter était envoyé au Burundi pour convaincre Nkurunziza de se retirer