mis à jour le

Défilé à la Dakar Fashion Week, juin 2012 / REUTERS
Défilé à la Dakar Fashion Week, juin 2012 / REUTERS

Non, la mode africaine, ce n'est pas que le pagne et le boubou

Les stylistes du continent ont fait leurs preuves, pourtant ils peinent toujours à avoir une vitrine dans les capitales européennes.

Le coup d'envoi de la septième édition de Labo Ethnik, rendez-vous incontournable de la mode afro-caribéenne, sera lancé le 21 juin 2013 à Paris.

Au programme: plus de 80 exposants, concours de jeunes créateurs, défilé, et Fashion Market. Selon le blog Sista Diaspora, cette «institution en devenir» tente de donner davantage de visibilité à une mode africaine qui manque encore de vitrines sur la scène internationale.

Un marché prospère en Afrique...

Le marché de la mode africaine est pourtant en pleine expansion sur le continent, rapporte le site Next Afrique. Sur l’année 2011, pas moins de seize grands événements mettent la mode et les créateurs à l’honneur: l’article évoque les Fashion Weeks en Afrique du Sud, au Sénégal ou au Zimbabwe, la Ghana Fashion&Design Week ou encore le Salon africain de la mode et de l’artisanat à Ewo (Congo-Brazzaville).

Mais en dehors du continent, la mode africaine est encore mal connue du grand public, qui la résume à une succession de clichés, du pagne au boubou.

Le secteur de la haute couture et du prêt-à-porter connaît donc depuis quelques années une mutation pour s’adapter aux marchés occidentaux: les motifs ethniques et les étoffes colorées disparaissent ou sont détournés de leur utilisation d’origine au profit de coupes plus modernes. L’inspiration traditionnelle demeure mais elle n’est plus prédominante.

… qui peine à s’implanter en Europe

Cette évolution esthétique n’est pas sans effet sur les marchés internationaux, explique Next Afrique: la mode africaine séduit les Européens et les Américains. Michelle Obama, Première dame des Etats-Unis, s’habille souvent avec les créations du styliste nigérian Duro Olowu. D’après l’article, la collection printemps 2012 de Louis Vuitton s’inspire largement des couleurs et des imprimés massaïs.

L’Europe accueille timidement quelques événements dédiés à la mode africaine. Prague reçoit en novembre 2011 la première Black Fashion Week, dont la deuxième édition se tient à Paris en octobre 2012. Le Labo Ethnik, qui s’ouvre ce vendredi dans la capitale française, a cette particularité qu’il est ouvert au grand public.

Pour sa fondatrice, Yvette Tai-Coquillay interrogée par Sista Diaspora, cette initiative permet de «penser les perspectives commerciales qui pourront être utile aux acteurs de la mode afro-caribéenne qui peinent encore à avoir la reconnaissance qu’ils méritent».

Encore en quête de succès à l’international, l’Afrique part à la conquête de la mode.

Lu sur Sista Diaspora et Next Afrique

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales  Surprise, les mosquées marocaines s'engagent contre le changement climatique 

mode

AFP

Les Libériens délaissent la mode occidentale pour se saper

Les Libériens délaissent la mode occidentale pour se saper

Discrimination

Des élèves noires de Pretoria manifestent pour défendre leurs cheveux crépus

Des élèves noires de Pretoria manifestent pour défendre leurs cheveux crépus

AFP

Au Togo, la tradition ancestrales des perles revient

Au Togo, la tradition ancestrales des perles revient

prêt-à-porter

Délocalisation

Après le «made in China», le «made in Ethiopia»

Après le «made in China», le «made in Ethiopia»

Fashion

Lagos, le carrefour africain du prêt-à-porter de luxe

Lagos, le carrefour africain du prêt-à-porter de luxe

Black Fashion Week

arts plastiques

Alexis Peskine ou l'art de l'identité plurielle

Alexis Peskine ou l'art de l'identité plurielle

Mode

Adama Paris et la mode des non-alignés

Adama Paris et la mode des non-alignés

Black Fashion Week

Une vitrine pour créateurs africains

Une vitrine pour créateurs africains