mis à jour le

Cheikh M.B.Fall Président de la LIPS: " Si c'est un musulman qui avait déclanché la crise Casamançaise on l'aurait traité de terroriste "

Cheikh Mouhamadou Bamba Sall, le président de la ligue des imams et prédicateurs du Sénégal donne sa part de vérité sur la crise casamançaise, et tire la sonnette d'alarme par rapport à ce qui se passe dans le nord du pays. Dans les colonnes du journal le Populaire, Imam Sall dit : " Celui qui a pris en otages des démineurs (Ndlr : César Atoute Badiate) demande que les prêtres viennent pour qu'il négocie, c'est un signe très fort. Qui a déclanché la rébellion casamançaise? C'est un prêtre en la personne de Diamacoune Senghor. Si c'était un musulman qui l'avait fait, on l'aurait traité de terroriste. Le foncier est l'une des principales cause du conflit casamançais avec les terres cédées aux fonctionnaires au détriment des propriétaires légitimes. Ce problème est en train de se répéter dans le nord, à Sangalkam, dans la région de Thiès, etc...Il faut que les autorités soient attentifs à ce sujet ".

REWMI.COM/MK

président

AFP

Le président centrafricain réclame davantage de Casques bleus

Le président centrafricain réclame davantage de Casques bleus

AFP

Madagascar: la fronde politique contre le président se durcit

Madagascar: la fronde politique contre le président se durcit

AFP

Mondial-2026 au Maroc: le président de la CAF fait un appel du pied

Mondial-2026 au Maroc: le président de la CAF fait un appel du pied

musulman

AFP

Au quartier musulman de Bangui, on ne veut plus de groupe armé

Au quartier musulman de Bangui, on ne veut plus de groupe armé

AFP

Fashion Week de Lagos: la haute couture nigériane jusque dans le Nord musulman

Fashion Week de Lagos: la haute couture nigériane jusque dans le Nord musulman

AFP

Répudiation express: une pratique contestée dans le monde musulman

Répudiation express: une pratique contestée dans le monde musulman

crise

AFP

Crise humanitaire en RDC: l'ONU et l'UE persistent face

Crise humanitaire en RDC: l'ONU et l'UE persistent face

AFP

Crise des migrants : un responsable français mercredi aux Comores

Crise des migrants : un responsable français mercredi aux Comores

AFP

Dans le sud égyptien, Sissi incontournable malgré la crise

Dans le sud égyptien, Sissi incontournable malgré la crise