mis à jour le

La Gambie interdira l'importation de riz à partir de 2016

Le président gambien Yahya Jammeh a annoncé dimanche que son pays interdira à partir de 2016 l'importation de riz, céréale prisée des Gambiens, en estimant que cette mesure aidera à promouvoir les productions locales.

"En 2016, nous allons interdire l'importation de riz dans ce pays afin de renforcer les industries alimentaires locales et de promouvoir l'autosuffisance alimentaire", a affirmé M. Jammeh dans une déclaration diffusée par la radio-télévision publique GRTS.

Il s'exprimait lors d'un meeting ayant rassemblé des milliers de personnes à Basse (environ 260 km de Banjul), dans le cadre de rencontres avec des paysans qu'il organise chaque année à l'approche de la saison des pluies pour, officiellement, s'enquérir de leurs difficultés sur le terrain. Il n'a pas fourni plus de détails.

Le riz est un des aliments de base prisés des Gambiens, mais leur pays n'en produit que des quantités modestes, en culture sèche, irriguée ou inondée et généralement pour la consommation locale. Les importations, principalement d'Asie du Sud-Est, fournissent l'essentiel de la demande nationale, d'après des spécialistes du secteur.

Selon des données officielles, jusqu'en 2009, en Gambie, le riz arrivait en tête des principaux produits agricoles importés (en brisures, décortiqué ou non décortiqué) devant le sucre raffiné et les huiles végétales (lin, palme, soja).

L'agriculture représente 26% du Produit intérieur brut (PIB) du pays, et emploie trois quarts de la population active.

Cette annonce du président gambien intervient une dizaine de jours après l'interdiction de l'importation de cuisses de poulet congelées.

Cette mesure a elle-même été prise quelques jours après l'expulsion d'un riche homme d'affaires libanais, Hussein Tajudeen, propriétaire de la plus grande chaîne de supermarchés de Gambie (Kairaba) et principal importateur de riz et de farine via une de ses sociétés (Tajco).

M. Tajudeen, qui résidait depuis 15 ans en Gambie et fut un proche du président Jammeh, est accusé d'être impliqué dans la vente d'aliments périmés, dont la plupart étaient conservés dans ses magasins "au cours des sept derniers mois", a affirmé à l'AFP un enquêteur gouvernemental.

AFP

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Gambie

Immigration

Le rêve chinois des migrants africains tourne souvent à l'enfer

Le rêve chinois des migrants africains tourne souvent à l'enfer

AFP

Gambie et Sénégal échouent

Gambie et Sénégal échouent

AFP

Au Sénégal, la colère des transporteurs qui imposent un blocus

Au Sénégal, la colère des transporteurs qui imposent un blocus

riz

L'Indépendant

Geste de c

Geste de c

Adam Sfali - Lemag

Du Riz pour sauver votre téléphone portable mouillé

Du Riz pour sauver votre téléphone portable mouillé

Adam Sfali - Lemag

Du Riz pour sauver votre téléphone portable mouillé

Du Riz pour sauver votre téléphone portable mouillé