mis à jour le

JIRAMA - Insouciance ou incompétence ?

Le 11 juin 2013, un des poteaux électriques du quartier d'Anjanahary a pris feu. Paniquée, la population a tant bien que mal essayé de diminuer les dégâts, en éteignant le feu par tous les moyens, sauf l'eau, car l'eau et l'électricité ne font pas bon ménage. Le feu éteint, les habitants de ce quartier ont commencé à appeler la JIRAMA, mais en vain vu que la ligne était toujours occupée. Vers 13h, ils ont pu joindre la Jirama qui a confirmé à son tour sa venue dans un court instant. Selon Mamy, habitant du (...) - Société