mis à jour le

Vol de motos à Bamako : Un journaliste aspergé avec du gaz lacrymogène puis volé

Vols de motos, crimes crapuleux et braquages se multiplient ces derniers mois dans notre pays malgré l'état d'urgence. Peu nombreuses et sans grands moyens, les forces de l'ordre semblent débordées par des malfrats souvent mieux organisés et mieux équipés qu'elles. Aucun d'entre nous n'est à l'abri du phénomène. Ces derniers mois, un sentiment d'insécurité grandissant règne à Bamako, la capitale, et dans d'autres villes du pays.

Ainsi, tôt le matin du samedi 15 juin 2013, notre confrère du journal «Le Républicain», Aguibou Sogodogo, a été victime d'un vol. Il se rendait au quartier-général du parti Yéléma afin de prendre la route pour une mission à Ségou. Non loin de la brigade fluviale, il fut rattrapé par deux bandits qui l'ont aspergé copieusement de gaz lacrymogène avant de prendre sa moto et son ordinateur portable. Malgré les cris de détresse, aucun élément  de la brigade fluviale n'est venu à sa rescousse. Il est temps qu'on se pose des questions sur l'importance et le rôle de nos hommes en uniforme. De nos jours, les divorcés sociaux font la pluie et le beau temps à la barbe de tout le monde. De quoi demain sera fait s'il est impossible de traverser notre capitale sans peur ? En un mot, les braquages et autres crimes se multiplient dans notre pays. Les villes sont devenues depuis quelques temps la cible de ces hors-la-loi qui profitent de n'importe quelle situation pour dérober les populations.

L'insécurité n'épargne personne. La recrudescence actuelle des actes criminels s'expliquerait par l'émergence de réseaux de malfrats mieux organisés. Il est pourtant important que des mesures soient prises pour contrer la furia dévastatrice de ceux-là qui sèment la terreur et la psychose au sein de la population. Ce n’est qu’un secret de polichinelle que d'affirmer encore aujourd’hui que ceux qui ont la moto en bon état «Djakarta» ne peuvent pas sortir tôt le matin. L’insécurité à Bamako a pris une autre tournure avec cette nouvelle stratégie des bandits qui terrorisent les usagers de la route, les blessent à mort.
Destin GNIMADI

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

vol

AFP

Crash d'un vol EgyptAir: après des mois, l'Egypte va rendre les corps

Crash d'un vol EgyptAir: après des mois, l'Egypte va rendre les corps

AFP

Crash vol EgyptAir Paris-Le Caire: traces d'explosif sur des victimes

Crash vol EgyptAir Paris-Le Caire: traces d'explosif sur des victimes

AFP

Vol MH370: Des débris retrouvés à Madagascar?

Vol MH370: Des débris retrouvés à Madagascar?

motos

AFP

Centrafrique: 2 morts dans un vol de motos par des ex-rebelles Seleka

Centrafrique: 2 morts dans un vol de motos par des ex-rebelles Seleka

LNT

Les motards rouspètent et les motos pétaradent !

Les motards rouspètent et les motos pétaradent !

[email protected] (Author Name)

Tunisie-Société : Dix motos de la police volées et retrouvées dans une maison à Menzel Bouzelfa

Tunisie-Société : Dix motos de la police volées et retrouvées dans une maison à Menzel Bouzelfa

Bamako

AFP

Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako

Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako

AFP

Mali: deux morts dans une attaque jihadiste près de Bamako

Mali: deux morts dans une attaque jihadiste près de Bamako

AFP

Mali: arrestation de jihadistes ayant planifié un attentat

Mali: arrestation de jihadistes ayant planifié un attentat