mis à jour le

Moussa Mara à Ségou : Le candidat propose le redressement et le renforcement de l’Etat

«Redresser et renforcer l'Etat». Tel est le thème développé par le président du parti Yéléma (changement), Moussa Mara au cours d'une conférence de presse tenue à Ségou pour présenter son projet de société dans le cadre de la présidentielle de juillet.

Moussa Mara, maire commune IV

Cette sortie du président du parti Yéléma rentre dans le cadre de sa stratégie de communication pour inciter le peuple malien à le suivre dans ses ambitions à faire du Mali un havre de paix et de prospérité. Il a axé sa communication sur cinq (05) points. La sécurité, la restauration de l'autorité de l'Etat, la décentralisation, le foncier, la diplomatie et l'intégration africaine.

Pour le conférencier, la sécurité est aujourd'hui un sujet stratégique dans le cadre du redressement et de la restauration de l'Etat. Elle est d'actualité  avec la situation troublée du nord.

«Le Mali est dans une situation d'insécurité complexe qui compromet gravement les efforts de construction nationale des gouvernements, met à mal sa cohésion sociale et enfreint de manière significative tout espoir de développement humain», a-t-il souligné.

Il a demandé à l'ensemble de la population de collaborer avec les forces de l'ordre et la justice pour lutter impitoyablement contre toute atteinte, avec la dénonciation, la participation aux enquêtes, l'expression de la volonté de collaborer. Il a promis de reformer l'armée malienne sur une période de cinq ans avec comme objectif de la ramener à un niveau suffisant.
Au sujet de la restauration de l'autorité de l'Etat, le candidat du parti Yéléma fera savoir que l'autorité est synonyme de respect, de discipline, d'organisation et de rigueur.

En abordant le sujet de la décentralisation, le conférencier a expliqué que cinquante ans après les indépendances, malgré que nous avons franchi une étape majeure avec les réformes en 1993, le rapport du Malien à l'administration est encore empreint de crainte, de soumission,  de brimades d'une part et d'indifférence d'autre part.

Sur le foncier, le candidat à l'élection présidentielle, a promis et définira l'aménagement du territoire national en identifiant ses priorités, en précisant les règles d'urbanisme et d'occupation des sols, en codifiant les modalités.

Dans le domaine de la diplomatie et de l'intégration, le premier responsable du parti Yéléma fera savoir que le peuple malien doit se battre pour maintenir l'espoir d'une intégration avec les autres peuples africains. Il a rappelé que l'accord de Ouaga est incohérent.
Destin GNIMADI
Envoyé spécial à Ségou

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Ségou

AFP

Mali: les rythmes du festival de Ségou défient le fracas des armes

Mali: les rythmes du festival de Ségou défient le fracas des armes

La Rédaction

Escrime : APRèS BAMAKO, KOULIKORO ET KOUTIALA,  LA LIGUE DE SEGOU PORTEE SUR LES FONTS BAPTISMAUX

Escrime : APRèS BAMAKO, KOULIKORO ET KOUTIALA, LA LIGUE DE SEGOU PORTEE SUR LES FONTS BAPTISMAUX

La Rédaction

Cour d’assises en transport

Cour d’assises en transport