mis à jour le

« L'Afrique a un droit de véto, si elle décide de se solidariser »

Dans la mi-journée du vendredi 14 juin 2013, le président du Faso, Blaise Compaoré, a échangé avec le groupe africain à Vienne, c'est-à-dire les ambassadeurs africains accrédités auprès de l'Autriche et des institutions internationales qui y ont leurs sièges. Il a partagé avec eux sa vision pour une Afrique émergente. « L'Afrique n'a pas besoin de réclamer le droit de véto, car elle possède, en elle-même, un droit de véto, si elle décide de se solidariser ». C'est la conviction que le chef de l'Etat (...) - Politique

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

droit

AFP

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés

AFP

Burkina: un ex-bras droit de Compaoré élu président du nouveau parlement

Burkina: un ex-bras droit de Compaoré élu président du nouveau parlement

AFP

Burundi: le bras droit du président Nkurunziza assassiné

Burundi: le bras droit du président Nkurunziza assassiné

Elle

AFP

Au Nigeria: "Ma fille est en Europe, c'est elle qui devrait s'inquiéter pour moi"

Au Nigeria: "Ma fille est en Europe, c'est elle qui devrait s'inquiéter pour moi"

AFP

Côte d'Ivoire: le procès de Simone Gbagbo se poursuivra sans elle

Côte d'Ivoire: le procès de Simone Gbagbo se poursuivra sans elle

AFP

Soudan: pour honorer son père, elle sauve les vestiges du cinéma

Soudan: pour honorer son père, elle sauve les vestiges du cinéma