mis à jour le

La planification familiale pour réduire la mortalité de 30%

Le Burkina Faso, en collaboration avec ses partenaires au développement, a célébré le 14 juin 2013 à Dori, la Journée africaine de lutte contre la mortalité maternelle et néonatale. Placée sous le haut patronage de Mme Chantal Compaoré, épouse du chef de l'Etat, la cérémonie a drainé à la place publique de l'ex-gouvernorat, les filles et fils des quatre coins de la région du Sahel. « Relance de la planification familiale comme pilier de la réduction de la mortalité maternelle au Burkina Faso ». C'est le (...) - Société & culture

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

mortalité

AFP

En Zambie, le fléau de la mortalité maternelle

En Zambie, le fléau de la mortalité maternelle

AFP

Les jumeaux fortement touchés par la mortalité infantile en Afrique (étude)

Les jumeaux fortement touchés par la mortalité infantile en Afrique (étude)

AFP

Niger: campagne contre le paludisme, première cause de mortalité infantile

Niger: campagne contre le paludisme, première cause de mortalité infantile