mis à jour le

Un juge abattu devant un tribunal dans l'est de la Libye

TRIPOLI (Reuters) - Un juge a été abattu dimanche matin à la sortie du tribunal de Derna, ville de l'est de la Libye considérée comme un bastion des islamistes, ont annoncé les autorités libyennes. "Une voiture s'est arrêtée et des hommes lui ont tiré dessus", a dit Mansour al Hassadi, élu de Derna à l'Assemblée nationale libyenne. "Il est mort sur le coup." Le tribunal de Derna vient tout juste de reprendre un fonctionnement normal après les perturbations liées à la révolution de 2011 ayant abouti au renversement de Mouammar Kadhafi. ...


Yahoo! Actualités

Ses derniers articles: Les familles des otages du Niger retenus depuis 3 ans manifestent  Marche symbolique  Egypte: le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

juge

AFP

Maroc: des vidéos au coeur du procès du patron de presse jugé pour violences sexuelles

Maroc: des vidéos au coeur du procès du patron de presse jugé pour violences sexuelles

AFP

Génocide: le premier Rwandais jugé en France définitivement condamné

Génocide: le premier Rwandais jugé en France définitivement condamné

AFP

Au moins 15 ans de prison requis contre le général Mokoko jugé

Au moins 15 ans de prison requis contre le général Mokoko jugé

tribunal

AFP

Afsud: Un tribunal rétablit

Afsud: Un tribunal rétablit

AFP

Afrique du Sud: l'ex-président Zuma au tribunal pour corruption

Afrique du Sud: l'ex-président Zuma au tribunal pour corruption

AFP

Afrique du Sud: l'ex-président Zuma au tribunal pour corruption le 6 avril

Afrique du Sud: l'ex-président Zuma au tribunal pour corruption le 6 avril

Libye

AFP

Cinq migrants morts, près de 200 secourus au large de la Libye (marine)

Cinq migrants morts, près de 200 secourus au large de la Libye (marine)

AFP

Près de 700 migrants secourus au large de la Libye en deux jours (marine)

Près de 700 migrants secourus au large de la Libye en deux jours (marine)

AFP

Pétrole: la Libye perd des milliards de dollars en raison des violences

Pétrole: la Libye perd des milliards de dollars en raison des violences