mis à jour le

Les brèves

-Ooredoo (Qatar) : renonce au rachat des parts de Vivendi dans Maroc Télécom Le groupe des télécommunications du Qatar Ooredoo (ex-QTel) a annoncé qu'il retirait son offre pour l'acquisition des 53% des parts détenues par le groupe français Vivendi dans Maroc Télécom. Dans un communiqué, Ooredoo, en concurrence avec Etisalat des Emirats arabes unis pour le rachat des parts de Vivendi, justifie son retrait par la lenteur du processus, rappelant avoir soumis une offre initiale en décembre 2012, confirmée en avril et qui «répondait à toutes les exigences du processus». «Bien que Maroc Telecom représente un bon choix pour notre portefeuille mondial, il n'est plus dans l'intérêt de nos actionnaires de continuer à engager des capitaux dans ce qui est devenu un long processus», a déclaré son directeur général, Nasser Marafith. En conséquence, «nous retirons notre offre et nous allons nous concentrer (...) sur d'autres opportunités» sur le marché mondial, a-t-il ajouté dans le communiqué. -Le HCI du Mali annonce son adhésion à la Ligue des imams et savants des pays du Sahel Le Haut-Conseil islamique (HCI) du Mali a annoncé, hier à Alger, son adhésion à la Ligue des imams et savants des pays du Sahel. L'annonce a été faite lors de la rencontre qui a réuni la délégation du conseil conduite par cheikh Mohamed Dicko et le secrétaire général de la Ligue cheikh Youcef Mechria. Dans une déclaration à l'APS à l'issue de la rencontre, cheikh Mechria a indiqué que le HCI malien ½uvrera au renforcement du rôle de la Ligue dans la région et à la tenue d'un congrès régional avec la participation de la Ligue sur la réconciliation et l'unification des rangs maliens avant la tenue de l'élection présidentielle au Mali prévue le 28 juillet prochain. Les participants ont insisté, lors de cette rencontre, sur l'importance de dynamiser le rôle des savants de la région dans la diffusion des valeurs de paix, a-t-il ajouté. Cheikh Dicko a, pour sa part, considéré cette rencontre comme une «opportunité» permettant d'échanger des vues sur l'action islamique commune dans la région du Sahel. -La Conférence de la FAO planche sur les systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire La 38e Conférence de la FAO s'est ouverte hier à Rome, sous le thème principal «Des systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition», en présence de plusieurs chefs d'Etat, de gouvernement et ministres des pays membres. L'Algérie prend part à cet événement annuel qui s'étalera jusqu'au 22 juin, avec une forte délégation conduite par le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Rachid Benaïssa. Outre les questions techniques et organiques, les délégués discuteront principalement de la situation alimentaire mondiale, la lutte contre la faim, les politiques et les méthodes à développer pour atteindre cet objectif. La situation mondiale de l'alimentation et de l'agriculture, qui a fait l'objet d'un rapport 2013, et qui sera débattue lors de cette rencontre, souligne que la malnutrition sous toutes ses formes «fait peser des coûts économiques et sociaux inacceptables sur les pays, à tous les niveaux de revenu

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien