mis à jour le

Les rebelles syriens seront prochainement entraînés par la CIA

La CIA entamera prochainement les entraînements des combattants d’opposition syriens, a annoncé samedi la chaîne de télévision Fox News, citant une source au sein de l’administration américaine.
La chaîne rapporte également que les Etats-Unis s’apprêtent à livrer aux rebelles des armes à feu et des munitions. Selon Fox News, l’administration de Barack Obama n’a pas encore décidé si elle leur fournira des armes antichars.
Cette position de la Maison Blanche est vivement critiquée par les membres les plus conservateurs du congrès. Ainsi, le sénateur républicain John McCain, qui a récemment visité des camps de rebelles en Syrie, appelle à doter ces derniers d’armements lourds, dont des missiles téléguidés sol-air.
Les informations faisant état de la livraison d’armes américaines à l’opposition ont été publiées sur fond de déclarations selon lesquelles les troupes gouvernementales ont remporté des victoires militaires dans certaines régions du pays. D’après les autorités américaines, la décision d’élargir l’aide à l’opposition a été adoptée en réaction à l’utilisation d’armes chimiques par le gouvernement syrien.

Les accusations de Washington non crédibles

Les informations présentées par Washington concernant l’utilisation d’armes chimiques par les autorités syriennes ne correspondent pas aux critères formulés par l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), a déclaré samedi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.
« Les échantillons de sang, d’urine, de sol et de vêtements ne sont considérés comme une preuve convaincante que s’ils ont été prélevés par des experts de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques et que si ces échantillons ont été contrôlés par lesdits experts sur tout leur parcours vers un laboratoire agréé », a indiqué M. Lavrov lors d’une conférence de presse.
« Les documents qui nous ont été présentés par nos partenaires américains et, avant ces derniers, par nos partenaires britanniques et français ne contiennent pas de preuves ni de garanties attestant que ces échantillons [...] répondent aux critères de l’OIAC », a précisé le chef de la diplomatie russe.
Selon lui, l’acheminement des échantillons vers le laboratoire n’a été soumis à aucun contrôle.
« Ni les Britanniques, ni les Français ni les Américains n’ont pu confirmer qu’un tel contrôle avait eu lieu », a conclu le ministre russe.

Les Etats-Unis déploient des F-16 et des missiles Patriot en Jordanie

A la demande de la Jordanie, les Etats-Unis laisseront dans ce pays une partie de leur matériel de guerre utilisé lors des man½uvres conjointes, dont les systèmes antiaériens Patriot et les chasseurs F-16, a annoncé samedi le ministre des Communications et porte-parole du gouvernement hachémite Mohammed Al-Momani.

« Aux termes de l’entente conclue avec les Etats-Unis, une partie du matériel de guerre restera en Jordanie, dont les missiles Patriot et les avions F-16″, a déclaré le ministre à l’agence jordanienne Petra.

Il a souligné que cette décision visait à améliorer la capacité combative des troupes et à renforcer le potentiel militaire du pays.

Selon certaines informations, les Américains, qui soutiennent les rebelles syriens, veulent assurer à ces derniers un espace sécurisé à la frontière jordanienne afin de les mettre à l’abri de l’aviation pro-Assad.

Le déploiement de systèmes antiaériens en Jordanie a pour seul objectif de mettre en place une zone d’exclusion aérienne dans le ciel syrien. Moscou estime que cette démarche constituerait une violation flagrante du droit international.

Réaction de Moscou 

Un déploiement éventuel de systèmes antiaériens en Jordanie constituerait une violation flagrante du droit international, a déclaré samedi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.
Il s’agit de déployer des chasseurs F-16 et des missiles Patriot en vue de mettre en place une zone d’exclusion aérienne en Syrie. Selon les médias américains, cette idée est actuellement à l’étude.
« Nul besoin d’être expert pour comprendre que cette démarche constituerait une violation flagrante du droit international. Nous espérons que nos partenaires américains concevront toutes leurs actions compte tenu de l’initiative conjointe américano-russe prévoyant la convocation d’une conférence internationale sur le règlement du conflit en Syrie », a déclaré M. Lavrov à l’issue de négociations avec la chef de la diplomatie italienne Emma Bonino.
Début juin, la porte-parole du département d’Etat Jennifer Psaki a annoncé la décision de Washington d’envoyer des chasseurs F-16 et des missiles sol-air Patriot en Jordanie dans le cadre d’un exercice conjoint américano-jordanien. La diplomate a également fait savoir que ce matériel pourrait rester dans ce pays après l’exercice.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

rebelles

AFP

Soudan du Sud: 56 rebelles et 4 soldats tués dans des combats

Soudan du Sud: 56 rebelles et 4 soldats tués dans des combats

AFP

Nigeria: des rebelles revendiquent une attaque contre un oléoduc

Nigeria: des rebelles revendiquent une attaque contre un oléoduc

AFP

RD Congo: dix morts dans des combats entre l'armée et de présumés rebelles ougandais

RD Congo: dix morts dans des combats entre l'armée et de présumés rebelles ougandais

syriens

AFP

Le Soudan, refuge inattendu pour des Syriens fuyant la guerre

Le Soudan, refuge inattendu pour des Syriens fuyant la guerre

AFP

Maroc: le HCR déplore le "refoulement" d'un groupe de réfugiés syriens

Maroc: le HCR déplore le "refoulement" d'un groupe de réfugiés syriens

AFP

Le Maroc menace d'expulser des réfugiés syriens "perturbant" les mosquées

Le Maroc menace d'expulser des réfugiés syriens "perturbant" les mosquées

CIA

AFP

Un agent de la CIA affirme avoir contribué

Un agent de la CIA affirme avoir contribué

GuinéeLeaks

Guinée: un coup d'Etat en marche?

Guinée: un coup d'Etat en marche?

satarbf

C’est la CIA qui a alerté Ben Jeddou sur l’assassinat de Mohamed Brahmi

C’est la CIA qui a alerté Ben Jeddou sur l’assassinat de Mohamed Brahmi