mis à jour le

Un imam jordanien appelle les Algériens au djihad en Syrie

Très grave. C'est le moins que l'on puisse dire de la sortie de certains imams qui ont appelé, au cours de la rencontre qui a été organisée hier par le Mouvement d'édification national au siège de la mutuelle des matériaux de construction de Zéralda, les Algériens à partir au Djihad en Syrie ! Tout porte à croire que l'intégrisme a de beaux jours devant lui en Algérie.

Et pour cause, des imams ont mis à profit cette rencontre pour «recruter» de nouveaux «djihadistes». «Il y a de nombreuses personnes qui souffrent en Syrie.

Ceux-ci ont besoin de votre aide !», a lancé l'un d'eux lors d'une intervention faite à cette occasion. Le plus grave dans tout cela, en effet, réside dans le fait que cette activité, du Mouvement d'édification national qui a vu le jour après avoir «divorcé» avec le Front du changement de Menasra, a été marquée par la présence de plusieurs représentants et leaders d'autres partis politiques, à l'instar d'Abderrezak Mokri, le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP) et Lakhdar Benkhellaf, député et bras-droit du président du Front de la justice et du développement (FJD), Abdellah Djaballah.

Une chose qui veut dire que ces derniers cautionnent ce qu'à dit l'imam en question. Continuant sur la même lancée, et allant plus loin encore, l'imam, de nationalité jordanienne, n'a pas tari d'éloges sur les Algériens en les qualifiant d'un peuple qui a pu arracher sa liberté grâce au «djihad».

L'intervenant tente donc de créer un autre «camp» de djihadistes en Algérie, et ce, au même titre que la Tunisie à partir de laquelle, rappelons-le, pas moins de 2 000 personnes, convaincues par cette idée de «djihad», sont parties pour rejoindre la Syrie.

Sur un autre chapitre, il est important de noter que la rencontre d'hier a été organisée en hommage au père spirituel du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Mahfoud Nahnah en l'occurrence.

Ainsi, le président du Mouvement d'édification national, Mustapha Belmehdi, a souligné, dans son allocution, que cette formation politique va perpétuer les principes du défunt afin de défendre, a-t-il dit, les intérêts du pays. Le même orateur a également indiqué que son parti opte pour le dialogue, pour résoudre les problèmes auxquels fait face le pays et aider ses responsables à relever les défis dans les différents domaines.

Pour conclure, il faut dire que l'appel de cet imam jordanien représente un grave antécédent, et les services du ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales doivent agir pour mettre le holà à ce genre d'agissements.

Lu sur Le Courrier d'Algérie

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

imam

AFP

En Afrique du Sud, la mosquée "arc-en-ciel" d'un imam gay

En Afrique du Sud, la mosquée "arc-en-ciel" d'un imam gay

AFP

Sénégal: un imam condamné en appel

Sénégal: un imam condamné en appel

AFP

Algérie: l'écrivain Kamel Daoud fait condamner un imam

Algérie: l'écrivain Kamel Daoud fait condamner un imam

Algériens

AFP

Attaque

Attaque

AFP

Une panne géante d'internet replonge les Algériens dans "la préhistoire"

Une panne géante d'internet replonge les Algériens dans "la préhistoire"

Mode de vie

Les centre commerciaux: un lieu où les jeunes algériens «flirtent» et enlèvent le voile

Les centre commerciaux: un lieu où les jeunes algériens «flirtent» et enlèvent le voile

djihad

Terrorisme

Comment la Tunisie est devenue un foyer de recrutement pour l'EI

Comment la Tunisie est devenue un foyer de recrutement pour l'EI

Cinéma

«Timbuktu» ou le récit mythologique d'une ville assaillie par la brutalité

«Timbuktu» ou le récit mythologique d'une ville assaillie par la brutalité

Nigeria

Boko Haram, ce monstre froid

Boko Haram, ce monstre froid