mis à jour le

FRCI / Un code de déontologie adopté : Des assassins mis aux arrêts par les FRCI (Le Patriote)

Un puissant gang a été démantelé dans la nuit du 10 au 11 juin dans la localité de Serihio, village situé à un peu plus de 25 Km de Gagnoa avec en sa possession des armes de guerre. La prise de ces individus, qui troublaient le sommeil des populations de cette localité, constitue "un beau coup de filet qui va permettre à la population de ce village de dormir paisiblement et de vaquer tranquillement à ses occupations", a commenté le lieutenant Diomandé Wassezé, commandant de la 3eme compagnie [...]

Abidjan.net

Ses derniers articles: Elaboration et exécution de budget : Le Minagri veut des agents irréprochables (Le Democrate)  Commercialisation de Fruits : L’apport de la mangue dans l’économie ivoirienne (Le Democrate)  Cinéma / Ce que le gouvernement attend des acteurs (Le Democrate) 

FRCI

Le Temps

Après avoir échappé aux Frci : Koua Justin raconte son enlèvement manqué (Le Temps)

Après avoir échappé aux Frci : Koua Justin raconte son enlèvement manqué (Le Temps)

Le Temps

Pour enlever Koua Justin : Les Frci envahissent la direction des Impôts de Daloa (Le Temps)

Pour enlever Koua Justin : Les Frci envahissent la direction des Impôts de Daloa (Le Temps)

Le Temps

En visite dans le Zanzan : Miaka Ouretto découvre les dégâts causés par Les Frci (Le Temps)

En visite dans le Zanzan : Miaka Ouretto découvre les dégâts causés par Les Frci (Le Temps)

déontologie

Le Mandat

Force armée ivoirienne: Une  nouvelle charte d’éthique et un code de  déontologie à l’étude (Le Mandat)

Force armée ivoirienne: Une nouvelle charte d’éthique et un code de déontologie à l’étude (Le Mandat)

Le Patriote

Code de déontologie et la charte d’accueil :  Brindou m’bia, dg de la police : “Nous jouons notre crédibilité" (Le Patriote)

Code de déontologie et la charte d’accueil : Brindou m’bia, dg de la police : “Nous jouons notre crédibilité" (Le Patriote)

Côte d'Ivoire

Arrêtez de tirer sur les journalistes ivoiriens

Arrêtez de tirer sur les journalistes ivoiriens