mis à jour le

Les coups de griffe du samedi 15 juin

Tonton Georges s'excuse auprès de ses fans, mais à l'heure qu'il est, il est en train de crapahuter quelque part dans l'île ; je ne sais où, mais en tout cas dans un endroit un peu perdu où les communications ne passent pas (non, je ne parle ni d'Iavoloha, ni d'Ambohitsorohitra, ni d'autres zones d'autisme). L'absence de Georges est d'autant plus regrettable qu'elle tombe au meilleur moment de l'histoire de Madagascar pour asséner des coups de griffe, distribuer baffes aux grosses têtes et asséner coups de (...) - Editorial