mis à jour le

Pourparlers intermaliens à Ouaga : Bamako aurait tort de trop tirer sur la corde

Dans sa longue carrière de diplomate, Tiébilé  Dramé aura certainement vu des vertes et des pas mûres, mais sa  position actuelle de négociateur en chef  des pourparlers intermaliens reste inédite en ce qu'elle comporte bien d'impondérables. En effet, l'ancien ministre maliens des Affaires étrangères devenu depuis deux  mois conseiller politique du président Dioncounda Traoré est plus que jamais  balloté entre Ouagadougou, centre des  pourparlers, et Bamako,  où se trouvent ses mandants. Une situation à vous donner le tournis, voire des insomnies.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

pourparlers

AFP

Boko Haram: appels

Boko Haram: appels

AFP

Des milliers de Burundais manifestent contre les pourparlers d'Arusha

Des milliers de Burundais manifestent contre les pourparlers d'Arusha

AFP

Le Burundi boycotte les pourparlers de sortie de crise

Le Burundi boycotte les pourparlers de sortie de crise

Bamako

AFP

Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako

Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako

AFP

Mali: deux morts dans une attaque jihadiste près de Bamako

Mali: deux morts dans une attaque jihadiste près de Bamako

AFP

Mali: arrestation de jihadistes ayant planifié un attentat

Mali: arrestation de jihadistes ayant planifié un attentat