mis à jour le

Centenaire de la paroisse de Toma : Appel à contribution

« L'année 2013 sera pour l'Eglise de Dieu dans le Diocèse de Dédougou, une année de grâce, une année de jubilation dans le Seigneur. En effet, ce sera le jubilé des cent ans de l'érection de la paroisse de Toma. Aussi, est-ce avec la joie sans rétention que je vous annonce la future célébration du centenaire de cette paroisse, la première des 13 paroisses de Dédougou ».

Ainsi s'exprimait son Excellence Monseigneur Judes BICABA dans sa lettre aux amis chrétiens et ressortissants du diocèse de Dédougou annonçant l'ouverture officielle du jubilé pour le dimanche 04 décembre 2011 repoussée finalement au 11 mars 2012. Cent ans ce n'est pas 100 jours. Car voici 100 ans que les missionnaires relayés par le clergé local sont à l'½uvre à Toma.

Sur le plan pastoral : leur ½uvre est immense. Ainsi la paroisse de Toma compte aujourd'hui :

- 40 prêtres dont 30 prêtres diocésains,
- 70 religieux et religieuses,
- 112 catéchistes,
- De nombreux baptisés,
- De nombreux catéchumènes.

Ils n'ont pas fait que çà.

Sur le plan de l'éducation : on peut citer les réalisations ci-après : l'ouverture des écoles de Toma en 1922, de Yaba en 1952, de Guièrè en 1954, de Gossima, de Siélé en 1960 et de Koin en 1962.

Sur le plan de la santé :
- Le dispensaire de Toma a fait face à la tourmente des années d'épidémie de méningite surtout en 1946, et au pian.
- A l'onchocercose qui sévissait dans les régions situées à l'extrême Sud du pays San.

Sur le plan de développement associatif : on peut citer la création de l'ADRTOM (Association pour le Développement Economique de la Région de Toma), la caisse populaire de Toma et le centre d'animation rurale de Tô.

Sur le plan socio culturel : l'ouverture du sixa pour la jeune fille sur le point de se marier, de l'ouvroir pour toutes les filles, ont participé à la promotion et à l'éveil de la femme et de la jeune fille. Ce qui a été une lutte efficace contre les mariages forcés.

Il découle de tout cela comme un impérieux devoir de reconnaissance pour tous les fils de ce pays et plus particulièrement de la région San de se mobiliser, de s'impliquer pour que cette célébration du centenaire revête un caractère particulier. A cette occasion,
- La réfection de l'église paroissiale,
- La réfection des salles d'½uvre,
- La stabilisation des voies d'accès, s'imposent.

Ceci nécessite un investissement de plusieurs dizaines de millions Notre contribution sera de l'ordre de soixante millions (60.000.000) de F CFA.

Cela, comme l'a déclaré le chef de canton de Toma Monsieur Emile PARE à l'occasion de la commémoration des 50 ans du décès de son père, « Papa Basile », le dimanche 25 novembre 2012 à Toma. « Wa boéla, a ba n'si wo la wa bè wo n'gwon ka kuni ». Forts de cette exhortation, nous en appelons à la générosité des uns et des autres.

Vos contributions peuvent être versées directement dans le compte bancaire dont les références sont ci-dessous :

- N° du compte : 420 100 000 265 35 BIB TOUGAN
- Intitulé du compte : Paroisse de Toma
- Code IBAN : BF 752602224255
- Code SWIFT/ BIC BIBUBF BF
ouvert dans les livres de UBA (BIB) de Tougan au nom de la paroisse de Toma ou remise contre reçu aux personnes ci-après : (à désigner ensemble).

Ne limitons pas notre générosité et que Dieu nous bénisse.

Des aînés originaires de la paroisse de Toma

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

appel

AFP

Génocide: la peine du premier Rwandais condamné en France confirmée en appel

Génocide: la peine du premier Rwandais condamné en France confirmée en appel

AFP

Génocide au Rwanda: verdict attendu au procès en appel de Simbikangwa

Génocide au Rwanda: verdict attendu au procès en appel de Simbikangwa

AFP

Afrique du Sud: appel à la démission de jacob Zuma

Afrique du Sud: appel à la démission de jacob Zuma