mis à jour le

Soudan: un Casque bleu tué dans le pilonnage d'une base de l'ONU

Un Casque bleu a été tué et deux autres blessés dans le pilonnage d'une base de l'ONU située dans l'Etat du Kordofan-Sud en proie à des combats entre l'armée soudanaise et les rebelles, a affirmé vendredi un porte-parole des Nations unies.

Deux bombardements ont touché la base logistique des Nations Unies de Kadougli, la principale ville de l'Etat du Kordofan-Sud, a expliqué le porte-parole du département du maintien de la paix de l'ONU, Kieran Dwyer.

L'armée soudanaise est engagée depuis deux ans dans des combats avec les rebelles dans cette région frontalière du Soudan du Sud dont une partie des habitants ont soutenu les Sudistes pendant la guerre civile (1983-2005) qui a abouti à la partition.

"Un soldat de la paix a été tué et deux autres blessés", a déclaré à l'AFP, Kieran Dwyer. "Nous condamnons dans les termes les plus sévères ce bombardement", a-t-il ajouté.

Les Nations unies étaient dans l'incapacité de préciser pour l'heure l'origine de cette attaque.

L'armée soudanaise avait annoncé fin mai avoir repris Abou Karchoula au Front révolutionnaire, composé de trois factions rebelles du Darfour et du Mouvement populaire de libération du Soudan-Nord (SPLM-Nord, branche nord de l'ex-rébellion sudiste).

Les Nations unies ont peu d'accès au Kordofan-Sud et utilisent Kadougli comme base logitisque pour leur mission de paix dans la région d'Abyei que le Soudan du Sud et le Soudan se disputent. Depuis quelques semaines, les tensions entre les deux pays se sont réaccentuées, le Soudan accusant son voisin de soutenir les rebelles du Kordofan-Sud.

AFP

Ses derniers articles: Somalie: 5 morts dans le premier attentat suicide de l'EI  La Gambie veut tourner la page du tourisme sexuel  Côte d'Ivoire: le nombre de grossesses en milieu scolaire explose 

l'ONU

AFP

Centrafrique: au moins 26 morts

Centrafrique: au moins 26 morts

AFP

L'ONU réclame 1,4 milliard de dollars pour les réfugiés du Soudan du Sud

L'ONU réclame 1,4 milliard de dollars pour les réfugiés du Soudan du Sud

AFP

Guinée-Bissau: l'ONU exhorte le président

Guinée-Bissau: l'ONU exhorte le président