mis à jour le

Niger: deux directeurs de prison écroués après l’évasion d’un « terroriste »

Deux directeurs de prison ont été écroués au Niger après l’évasion récente de détenus de la maison d’arrêt de Niamey, dont Cheïbane Ould Hama, un « terroriste » malien, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Par ailleurs, le ministère de l’Intérieur a annoncé « l’arrestation de deux des détenus » qui s’étaient échappés lors de cette évasion le 1er juin, dans un communiqué lu sur la télévision publique. Il n’a pas donné de précision sur leur identité.

« Deux régisseurs » (directeurs) de prison ont été arrêtés et écroués en « lien avec l’évasion du dangereux terroriste Cheïbane », a affirmé à l’AFP une source judiciaire sous couvert de l’anonymat. Il s’agit des directeurs des prisons de Niamey et de Kollo (sud), selon la même source.

Le directeur de la prison de la capitale, le capitaine Alhousseyni Emakachau, avait été limogé après l’évasion le 1er juin de Cheïbane Ould Hama et de 21 autres détenus, dont plusieurs « terroristes » selon les autorités, qui ont dénoncé des « complicités extérieures ». Trois gardiens avaient été tués dans la fusillade survenue durant l’évasion.

Selon la presse locale, Cheïbane avait été détenu à la prison de Kollo avant d’être transféré à Niamey, où il « bénéficiait de larges faveurs ».

« Pourquoi un si dangereux criminel était-il gardé à Niamey parmi des détenus de droit commun ? », interroge le mensuel privé Le Soleil dans sa dernière édition. Selon cette revue, Cheïbane « communiquait avec le monde entier, il avait un téléphone portable et il avait accès à l’internet et au bureau du régisseur comme si c’était le sien ».

AFP

prison

AFP

Afrique du Sud: Pistorius légèrement blessé dans une bagarre en prison

Afrique du Sud: Pistorius légèrement blessé dans une bagarre en prison

AFP

Tanzanie: 25 ans de prison pour trafic d'

Tanzanie: 25 ans de prison pour trafic d'

AFP

Cameroun: 25 ans de prison

Cameroun: 25 ans de prison